« Le nouveau conformisme est de ne pas fêter la Saint-Valentin »
actu
  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    Jean-Claude Kaufmann, sociologue et écrivain, revient sur les ressorts de cette fête qui célèbre l'amour, bien que décriée pour son aspect commercial.

    C'est le grand jour. Le jour des tourtereaux qui chantent en chœur l'amour. Du célibataire endurci au couple installé, difficile d'y échapper tant le romantisme de ce vendredi 14 février est devenu une figure imposée. Que vous l'attendiez avec impatience ou angoisse, cette fête dit beaucoup des rapports au sein d'un couple dans une société où l'injonction à aimer est permanente. Jean-Claude Kaufmann, sociologue spécialiste du couple, est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Saint-Valentin, mon amour (éd. Les liens qui libèrent). Il revient sur la signification de cette fête aujourd'hui tant décriée.

    Le Point : La Saint-Valentin, en célébrant l'amour, célèbre aussi le couple. En a-t-il toujours été ainsi ?

    Jean-Claude Kaufmann : Il y a 2 000 ans d'histoire de la Saint-Valentin, 2 000 ans pleins de surprises et de retournements. Mais, durant ces vingt siècles, il y en a dix-neuf où c'est plutôt une fête de la jeunesse, des célibataires, de la subversion amoureuse et de la liberté contre toutes les conventions. Il ne faut pas oublier que la Saint-Valentin était un carnaval où l'on se donnait une liberté amoureuse, exactement le contraire du couple. Et puis les autorités religieuses et morales ont combattu la Saint-Valentin. Elle va réapparaître aux États-Unis au milieu du XIXe siècle, qui ont cru inventer la Saint-Valentin à leur manière. Elle va devenir, dès le début, une fête commerciale assez rapidement centrée sur le couple et, aujourd'hui, une fête normative pour ceux qui affichent leur bonheur. Il faut que ça redevienne non pas seulement la fête des couples, mais aussi la fête de l'amour sous toutes ses formes. Il ne tient qu'à nous de la changer.

    https://www.lepoint.fr/societe/le-nouveau-conformisme-est-de-ne-pas-feter-la-saint-valentin-14-02-2020-2362667_23.php

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    Oh, pour moi c'est très facile, suffit de n'avoir personne avec qui la fêter de toutes façons.
    Soutien à tous les célibataires pour cette dure journée !

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    Oui mais l'important ce n'est pas d'être anti-conformiste c'est de suivre ses envies, peu importe qu'elles coïncident ou non avec les tendances.

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    Pareil.
    Et quel gain d'argent !

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    Non mais même en couple on a pas forcément besoin de ça pour se faire une journée spéciale à deux.

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    Voilà, pourquoi on doit nous dire quand s'aimer ? :)

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    On est pas obligé d'attendre mais je vois pas en quoi ça empêche de le fêter également en fait.

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    Perso je l'ai feté hier en allant dans un resto qu'on aime bien, ça évite de prendre la quenelle "saint valentin" et de passer une mauvaise soirée dans un resto bondé :hap:

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    2020, Internet se déchire à coups d'injonctions à fêter ou non la Saint-Valentin. Merci à Twitter d'exister.

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    Ce soir on sera entre célibataires... Et aussi un couple qui n'en a rien à battre de la St Valentin. Je sais pas si c'est un "nouveau" conformisme, je pense que beaucoup de couples ne faisaient rien de spécial avant non plus pour cette journée, sauf qu'aujourd'hui, il y a Twitter et Facebook pour le dire.

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    Saint-Valentin et Noël même combat. Je n'attends pas ces dates pour faire plaisir à ceux que j'aime.

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    Noel c'est quand même différent. On peut y voir une dimension commerciale indéniable, mais la fête a toujours existé, même avant le christianisme. C'est une tradition, au contraire de la saint valentin.

  • ... Voir le pseudo

    14/02/2020

    Pourtant d'après l'article la Saint Valentin est aussi une tradition de 2000 ans.

Répondre