«Plus on durcit les conditions d'entrée des migrants, plus on retarde leur intégration»
actu
  • ... Voir le pseudo

    07/11/2019

    Le sociologue, professeur au Collège de France et titulaire de la chaire Migrations et Sociétés, revient sur les annonces du gouvernement sur l'immigration en France. Celles-ci prévoient notamment l'introduction de quotas professionnels revus annuellement en fonction des besoins sur des métiers «en tension», et la restriction de l'accès des demandeurs d'asile à la couverture maladie.

    Qu'y a-t-il de nouveau dans les annonces du gouvernement ?
    Ces mesures ne se signalent pas par une grande nouveauté, si ce n'est l'emploi du mot «quotas» : il fait frémir et donne l'impression d'une audace que personne n'avait eue à gauche, ni même à droite. Mais dans les faits, des demandes de séjour peuvent déjà se voir opposer la situation de l'emploi, et inversement on peut attribuer des permis de séjour à des personnes qui demandent à travailler dans des métiers en tension, dont la liste a été fixée il y a une dizaine d'années à l'initiative de Nicolas Sarkozy. C'est le cas avec les admissions exceptionnelles au séjour (AES), des régularisations au cas par cas de travailleurs déjà présents en France. Elles concernent 20 à 30% des admissions dans des secteurs qui ont besoin du travail immigré : la construction, le nettoyage, l'hôtellerie, la restauration. Les procédures de recrutement à l'étranger sont d'une telle complexité qu'il est plus simple de faire venir directement des gens et d'obtenir des régularisations une fois qu'ils sont là. Les besoins réels en travail ne passent pas par le système des métiers en tension, beaucoup trop lourd et opaque.

    https://www.liberation.fr/debats/2019/11/07/plus-on-durcit-les-conditions-d-entree-des-migrants-plus-on-retarde-leur-integration_1762130

  • ... Voir le pseudo

    07/11/2019

    L'intégration fonctionne plus depuis longtemps, du coup ya pas grand chose à perdre https://image.noelshack.com/fichiers/2017/30/4/1501186981-risimixbestreup.png

  • ... Voir le pseudo

    07/11/2019

    Ah parce qu'on intègre les migrants maintenant? C'est marrant, ça, parce que ça fait bien 2 générations qu'on a rien intégré du tout.
    Et de toutes façons on veut pas les intégrer, on ne veut pas qu'ils viennent du tout

  • ... Voir le pseudo

    07/11/2019

    La prochaine fois, la sociologie va nous expliquer comment éloigner les voleurs en laissant la porte de sa maison ouverte

  • ... Voir le pseudo

    07/11/2019

    C'est déjà un peu ce qui se fait quand on te dit qu'il ne faut jamais résister à un vol parce que la vie d'un voleur vaut plus que ce qu'il te vole.

  • ... Voir le pseudo

    08/11/2019

    On peut les dégager sinon

  • ... Voir le pseudo

    08/11/2019

    En même temps c'est les paroles d'un sociologue, ça n'a aucun crédit. Il pourrait dire plus on attend avant de tirer la chasse d,eau plus ma voiture roule vite quand il neige, ça serait pareil.

    Et en plus une bonne partie ne s'intégrera jamais. Enfin j'ai le droit de dire ça ou la censure arrivé?

  • ... Voir le pseudo

    08/11/2019

    Bizarrement les premières générations qui sont arrivées en mode open bar ne se sont jamais intégrés non plus.
    Donc faudra qu'on m'explique en quoi le durcissement des conditions d'entrée nuirait à un truc qui n'a jamais marché ?
    L'art de chercher des fausses causes pour ne pas traiter les vraies difficultés :sarcastic:

  • ... Voir le pseudo

    08/11/2019

    Pourquoi ne partent-ils pas du postulat que certaines ethnies ne désirent pas s'intégrer ?
    les "Boat People" étaient un peu la dernière vague migratoire à ce jour voulant réellement mieux vivre à l'étranger (et en remerciant le pays d'accueil).

  • ... Voir le pseudo

    08/11/2019

    C'est curieux, j'aurais tendance à penser que quelqu'un parlant la langue du pays aurait plus de facilités à s'intégrer que si on n'impose pas cette condition :hap:

  • ... Voir le pseudo

    08/11/2019

    En gros si on résume l'article : " Il faut plus d'immigration les fachos"

Répondre