Pensions alimentaires impayées : ce qu'il faut savoir sur le nouveau dispositif de recouvrement ...
actu
  • ... Voir le pseudo

    19/09/2019

    dévoilé par le gouvernement

    "On ne peut pas faire reposer sur des mères l'incivisme de leurs anciens conjoints", avait martelé Emmanuel Macron, le 25 avril, lors de son allocution de fin du grand débat national. Le gouvernement va proposer aux parents séparés, à partir de juin 2020, de confier aux Caisses d'allocations familiales (CAF) un rôle d'intermédiaire dans le versement de leurs pensions alimentaires. Le but : passer d'un système de recouvrement des impayés à une logique de prévention. Aujourd'hui, entre 30% et 40% des pensions alimentaires sont impayées ou payées de façon irrégulière, selon l'Agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaires (Aripa).

    "C'est le rôle de l'Etat de garantir à ces familles le juste versement de ce qui leur est dû", a expliqué Christelle Dubos, secrétaire d'Etat chargée des Politiques familiales et de la Lutte contre la pauvreté, qui a présenté ce dispositif, jeudi 19 septembre, à Versailles (Yvelines), en présence de ses collègues de l'Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, et de la Justice, Nicole Belloubet. Comment va-t-il fonctionner ? Quels changements par rapport à l'ancien système ? Franceinfo fait le point.

    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/formation/pensions-alimentaires-impayees-ce-qu-il-faut-savoir-sur-le-nouveau-dispositif-de-recouvrement-devoile-par-le-gouvernement_3623035.html

  • ... Voir le pseudo

    19/09/2019

    Par contre pour rétablir l'égalité de traitement dans les divorces et la garde des enfants, ça, on s'en branle, tant que les mères peuvent continuer à profiter un max du mec même en étant à l'origine du divorce et en étant des pourritures finies.

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Et comment ils vont faire pour le cas des mères qui refusent la pension et qui donne pas le gosse ? http://image.noelshack.com/fichiers/2017/10/1489162412-1465686632-jesuus-risitas.gif

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Ce sont des fières combattantes qui luttent contre le patriarcat et qui refuse la main-mise de ces diables d'hommes machistes et sexistes sur leurs précieux enfants, qu'elles élèveront en femme libre, entretenues par le mec avec qui elles ont trompé leur maris, parce qu'elles sont libres et indépendantes sexuellement et refusent la soumission du mariage.

    Ça pourrait presque être une blague si j'en avais pas déjà vu prôner ce genre de saloperies :hap:

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Et plafonner la pension alimentaire (à 200 euros/mois par exemple) afin que l'enfant ne deviennent pas la prostituée de l'un des deux parents, qui se sert de la pension alimentaire pour autre chose que les besoins de base de l'enfant (nourriture, habit, logement), plus la pension alimentaire est élevé plus les enjeux le sont et donc la garde de l'enfant sera plus conflictuelle.
    Par exemple madame qui part en vacance au Maldives avec son nouveau copain le tout avec avec l'argent de la pension alimentaire.

    Il est dans l'intérêt supérieur de l'enfant de plafonner la alimentaire afin que l'un des parents (surtout l'un :)) ne servent pas de lui comme revenue.

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Homme arrêtez de procréer arrêtez de vous marrier.

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Sophisme double faute + Pas aussi manifeste que ça : https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-police-justice/20130220.RUE3413/garde-d-enfants-les-vrais-chiffres-d-un-juge-aux-affaires-familiales.html

    La pension alimentaire sert surtout à garantir le bien être de l'enfant, alors cesse donc avec ton stéréotype de la femme vénale. T'illustres ici bien tes biais en défaveur des femmes, frustré par l'existence ?

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Oui enfin la pension alimentaire que tu dois payé même lorsque les enfants sont avec toi tout le mois, faut expliquer où est le bien être de l'enfant vu qu'ils sont par le fait "privé" de certaines choses chez leurs père

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Les études futures, le logement... etc. Les dépenses sont pas nécessairement immédiate lors de la garde de l'enfant.
    La pension alimentaire n'est pas propre au père, mais à l'ex conjoint le moins doté financièrement. Dans la majorité des cas, l'homme perçoit simplement en moyenne plus que la femme.

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Oui, j'ai d'ailleurs été choqué de voir des médias classiques utiliser dans l'article les termes "pères" pour le payeur de la pension, et "mère" pour celui qui la reçoit, plutôt que "parent" comme dans celui-ci. Cela résume assez bien la pensée d'une bonne part de personnes.

    :hap:

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Cette schizophrénie quand même, que je te voie plus parler de la théorie voldeprout et parler de la natalité dans certains départements :hap:

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Cela dépend si l'impayé est dû par du radinisme ou de la pauvreté. Si le père n'a pas les moyens de payer la pension il n'a pas à la payer (de la même manière que s'ils étaient en couple ils "mangeraient des pâtes" pendant tout le mois).

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Hum, pas faux :noel:

    Mais je doute qu'il y est vraiment quelque chose à déceler dans cette ambiguité.

  • ... Voir le pseudo

    20/09/2019

    Et tout ça c'est... hors-sujet car arrivent à la MAJORITE de l'enfant. Là où un parent n'est plus obligé de s'occuper financièrement son enfant. De nombreux parents ne le font pas (par manque de moyens). Donc pourquoi la pension inclurait ce genre de trucs ?

Répondre