Yann Moix: le pardon de Bernard-Henri Lévy passe mal dans la revue du philosophe, La règle du jeu
actu
  • ... Voir le pseudo

    02/09/2019

    Une semaine après la découverte de textes et de dessins racistes et antisémites, l'affaire autour de l'auteur d'Orléans se poursuit. Sans surprise, le philosophe, qui a fait de l'écrivain son protégé, a pris sa défense dans une tribune mise en ligne sur le site du Point. Une position loin d'être partagée par les amis et proches du philosophe.

    La tribune de Bernard-Henri Lévy, sortie dimanche 1er septembre, devait initialement être mise en ligne mercredi prochain mais le philosophe a préféré ne pas attendre. «Je crois au repentir. Je crois à la réparation, écrit-il. Quand un homme, tout homme et donc aussi un écrivain, donne les preuves de sa volonté de rédemption, quand il s'engage, avec probité, dans le corps à corps avec ses démons, je pense qu'il est juste de lui en donner acte, de lui tendre loyalement la main et, si on le peut, de l'accompagner» affirme le philosophe. Une position forte et franche en faveur de son protégé qu'il a épaulé depuis leur rencontre en 1993.

    » LIRE AUSSI - Yann Moix, l'homme par qui le scandale arrive

    «J'ai eu des explications musclées avec l'intéressé»
    L'intellectuel avoue avoir eu connaissance il y a longtemps de l'existence ces dessins antisémites. Mais après s'être expliqué avec le Yann Moix de 20 ans, plutôt que de le condamner, BHL a préféré l'accompagner sur le chemin de la «rédemption». «J'ai eu des explications musclées avec l'intéressé qui me confirma la réalité de cette part d'ombre ; qui trouva des mots qui me parurent sincères pour dire la honte que, désormais, ces insanités lui inspiraient ; et que je vis, d'abord avec circonspection, puis, petit à petit, avec respect, s'engager dans une âpre, rude et longue aventure intérieure dont l'enjeu devait être de traiter le mal par le bien et de l'arracher, une bonne fois, à ses anciens penchants criminels», confie-t-il encore dans sa tribune. http://www.lefigaro.fr/culture/yann-moix-le-pardon-de-bernard-henri-levy-passe-mal-dans-la-revue-du-philosophe-la-regle-du-jeu-20190902

  • ... Voir le pseudo

    02/09/2019

    A savoir pour comprendre le propos, que les membres de LRDJ sont tous juifs.
    De fait, les appels à l'extermination des juifs et le négationnisme de Yann Moix passe mal dans cette population.

  • ... Voir le pseudo

    02/09/2019

    Ha bon pourquoi ? Le prophète, l'astre, Lévy pardonne l'humble pécheur Moix qui a choisit de se flageller en public et sur le service public afin d'obtenir l'absolution de son "maître" à penser.

  • ... Voir le pseudo

    02/09/2019

    Ce qui semble recouper les propos de son frère au passage... :siffle:

  • ... Voir le pseudo

    02/09/2019

    M. Lévy serait-il lui même antisémite ? :hap:

Répondre