Pourquoi les étudiants d'écoles de commerce partent faire de l'humanitaire
actu

... Voir le pseudo

mercredi à 08:37

De plus en plus d'écoles de commerce françaises poussent leurs étudiants à s'engager dans des projets sociaux ou humanitaires, aux quatre coins du monde. Des projets qui plaisent aux étudiants, soucieux de s'engager.

«Il y avait des débris partout: des bouts de maison, des morceaux de lits, de la taule», raconte Axelle, étudiante en bachelor à l'Esdes, l'école de commerce de l'institut catholique de Lyon. Sur l'île de Saint-Martin (Antilles), pendant un mois, en 2018, la jeune femme a œuvré à la reconstruction de l'archipel, après le passage d'une tempête tropicale ayant tout dévasté. «Nous avions trois missions: le nettoyage des plages et des étangs, la reconstruction d'un musée, et l'animation d'une association qui s'appelle ‘SOS enfants des îles du Nord», raconte-t-elle.

https://etudiant.lefigaro.fr/article/pourquoi-les-etudiants-d-ecoles-de-commerce-partent-faire-de-l-humanitaire_92b71e80-5784-11e9-bc29-a4a2a172d3e8/

... Voir le pseudo

mercredi à 08:40

Pour faire les gentils :hap:
Et ensuite pouvoir justifier l'arrivée des migrants
Et pouvoir justifier le licenciement des Européens :)
Fric... Fric.... Fric.... AFRIQUE ! :hap:

... Voir le pseudo

mercredi à 08:49

Pour le CV ? :hap:

... Voir le pseudo

mercredi à 08:50

C'est uniquement pour le CV et Instagram, oui.

... Voir le pseudo

mercredi à 08:50

Voilà, cherchez pas plus loin.

... Voir le pseudo

mercredi à 08:52

Si c'était pas pour ça, suffit de faire de l'humanitaire en France.

... Voir le pseudo

mercredi à 09:00

That's it !

... Voir le pseudo

mercredi à 09:00

Non, ce n'est pas aussi bien vu. Perso j'ai été dans des associations comme bénévoles, on m'a toujours regardé comme un con en me disant "pourquoi ne pas être allé en Afrique ? C'était plus utile là-bas non ?"... :hap:

... Voir le pseudo

mercredi à 09:01

Le grand capital a prévu (et est déjà en train de le faire) de virer les petits blancs des boulots qu'ils occupent en Europe pour embaucher des migrants aux salaires proches du tiers monde.

Les DRH de demain doivent donc faire connaissance le plus tôt possible avec leurs futurs employés :hap:

... Voir le pseudo

mercredi à 09:01

Le grand capital a prévu (et est déjà en train de le faire) de virer les petits blancs des boulots qu'ils occupent en Europe pour embaucher des migrants aux salaires proches du tiers monde.

Les DRH de demain doivent donc faire connaissance le plus tôt possible avec leurs futurs employés :hap:

... Voir le pseudo

mercredi à 09:03

"En France, on se plaint toujours alors que l'on a une vie très confortable" devrait être changé soit en "En France on se plaint toujours parce que les gouvernements néo-libéraux vendent les acquis sociaux obtenus en des décennies ainsi que tout ce qui est rentable et qui appartient à l'État".

C'est vraiment bas d'aller à l'étranger faire de l'humanitaire pour prendre du recul sur sa vie, et ne pas y réaliser que c'est l'égalité, qu'elle soit au sein de nos frontières ou en dehors, qui nous fera tenir sur la durée. En France on se plaint pour maintenir l'égalité face à une oligarchie qui fait tout pour la menacer au nom du droit de chacun d'entreprendre et de s'enrichir.

... Voir le pseudo

mercredi à 09:04

Quelle question.
Quitte à faire de l'humanitaire dans le cadre de vos études tous frais payés : vous préférez aller aider des français pauvres en seine saint Denis avec sa diversité, ou en Afrique au soleil ?

... Voir le pseudo

mercredi à 09:05

Pour le Cv peut être mais pas tous cest certain. Et vu qu'avant on ne faisait rien, ça va plutôt dans le bon sens.

Et ce n'est pas une tendance propre aux écoles de commerce loin de là

... Voir le pseudo

mercredi à 09:10

C'est une injonction sociale tacite de plus en plus demandée.

Faire de l'humanitaire, si possible à l'autre bout du monde, devient incontournable dans le packaging du/de la jeune diplômé ouvert sur le monde. C'est du jackpot, car ça allie à la fois un argument "je suis ouvert, moi" et une "expérience de terrain". Ne pas avoir fait d'humanitaire = suspicion de l'intello dans ses bouquins qui se contente du diplôme.

Bien sûr, ces expériences durent au plus quelques mois, hein. Faut pas exagérer.
Par contre, aider des gamins en banlieue ou des vieux en zone rurale en France, non. Bien moins Instagram, bien moins "ouvert sur le monde", moins exotique, moins mondialisé.

... Voir le pseudo

mercredi à 09:11

Au moins Saint Martin c'est en France

... Voir le pseudo

mercredi à 09:12

Autrement dit : vous préférez aider boubakar et mohammed dans le 9-3, ou dans les îles du pacifique ?

... Voir le pseudo

mercredi à 09:22

Pour retarder l'entrée dans la vie active.

... Voir le pseudo

mercredi à 09:29

Choix vite vu en ce qui me concerne.

Partir à l'étranger pour y être vraiment utile demande généralement une formation spécifique et un organisme sérieux, sinon ce sont des vacances.
Ça me plairait peut-être de le faire un jour mais je ne veux pas faire du tourisme et il faut un arrangement avec l'employeur, ce qui n'est pas simple.

Il est plus facile de se rendre utile en France (93 ou ailleurs hein) et la misère/galère y est sous-estimée par le grand public.

... Voir le pseudo

mercredi à 16:14

Comme d'hab aucun recul sur ce forum :hap:

Evidemment qu'il y a des gens qui vont faire 3 semaines "d'humanitaire" en Afrique, pour se donner bonne conscience et avoir des likes sur Instagram, mais de la à généraliser...

D'ailleurs qui vous dit que ces gens ne faisaient pas du bénévolat en France avant, voir vont vouloir en faire après cette expérience?
J'ai remarqué que ceux qui critiquent H24 sont toujours ceux qui en font le moins, car pas sur qu'il y a beaucoup de bénévoles ou de personnes faisant des maraudes parmi nos chers petits bras d'actu :hap:

Répondre

loading...

À suivre