Syrie : «Réconciliation ou pas, ça ne change rien», les arrestations continuent
actu
  • ... Voir le pseudo

    22/05/2019

    L'ONG Human Rights Watch a recensé plusieurs régions où les services de renseignements syriens harcèlent et arrêtent des habitants qui avaient signé des accords. Dans la province de Deraa (Sud), plus de 230 personnes ont disparu après avoir été interpellées.

    Le processus de réconciliation, tel qu'il est mis en œuvre par le régime syrien et son allié russe, n'en est pas un. «Les combats ont cessé dans la majeure partie de la Syrie mais rien n'a changé pour les services de renseignements qui continuent à bafouer les droits des opposants présumés à l'ordre d'Assad. L'absence de procédures régulières, les arrestations arbitraires et le harcèlement, même dans les zones soi-disant réconciliées, sont plus parlantes que les fausses promesses de retour [des réfugiés et des déplacés], de réforme et de réconciliation», a accusé ce mardi la directrice pour le Moyen-Orient à Human Rights Watch, Lama Fakih. Les abus visent d'anciens responsables ou militants de l'opposition, des travailleurs humanitaires et des membres de familles d'anciens combattants anti-Assad.

    L'ONG s'est intéressée a interrogé des habitants des régions de Deraa, Quneitra, de la Ghouta orientale et de villes à la périphérie sud de Damas. Certaines de ses zones sont sous le contrôle des services de renseignements de l'air, d'autres des renseignements militaires. La majorité a fait l'objet d'un accord dit «de réconciliation» l'an dernier. Après des années de bombardements et parfois de siège, les combattants et les civils pouvaient soit être transférés dans d'autres régions, principalement la province d'Idlib (Nord-Ouest), soit rester et bénéficier d'une amnistie.

    https://www.liberation.fr/planete/2019/05/21/syrie-reconciliation-ou-pas-ca-ne-change-rien-les-arrestations-continuent_1728558

  • ... Voir le pseudo

    22/05/2019

    malheur aux vaincus

  • ... Voir le pseudo

    22/05/2019

    Quelle idée de signer des accords avec le régime alaouite aussi ? Ils s'attendaient a quoi ?

Répondre