Monsanto a-t-il dépensé 17 millions de dollars en 2016 pour défendre le glyphosate dans les médias ?
actu

... Voir le pseudo

16/05/2019

Les millions débloqués par Monsanto ont-ils été utilisés, comme le suggère votre question, et comme l'affirme l'article de US Right to Know pour «discréditer» ou «décrédibiliser» le travail du CIRC ?

«Après cette classification, le CIRC a été la cible d'un nombre d'attaques sans précédent, cherchant à détruire sa crédibilité», racontait à Libération le 23 août 2017, le docteur Kurt Straif, directeur de la section des monographies du CIRC. «Ces attaques n'étaient pas sans rappeler les stratégies utilisées par l'industrie du tabac il y a quelques décennies.»

Une affaire, dont CheckNews a déjà parlé, illustre la stratégie de Monsanto dans la critique publique du CIRC. Elle a lieu en 2017 et est évoquée dans sa déposition par Samuel Murphey. Il revient sur comment, sur la foi des informations qu'il fournit à une journaliste, Reuters publie un article affirmant qu'un des membres du CIRC, Aaron Blair, aurait caché des informations au groupe de travail sur le glyphosate, en l'espèce la mise à jour d'une étude épidémiologique (Agricultural Health Study -AHS) à laquelle il participait.

L'article en question avait à l'époque poussé le CIRC à publier un communiqué rappelant qu'il ne prend en compte que les études scientifiques publiées. Les informations en question provenant d'une étude dont les résultats n'avaient pas encore fait l'objet d'une publication, ils n'étaient pas supposés entrer dans le champ de l'analyse. Le CIRC assure par ailleurs qu'un «expert indépendant» cité par Reuters a en fait été rémunéré par Monsanto. Une information reprise dans une contre-enquête publiée sur le Huffington Post.

Dans un article sur le sujet, Le Monde, souligne aussi que « Sam » Murphey s'était gardé de préciser à la journaliste qu'Aaron Blair était associé à une autre étude, défavorable au glyphosate et non encore publiée, «et que celle-ci, pas plus que l'AHS, n'a été prise en compte par le CIRC».

https://www.liberation.fr/checknews/2019/05/16/monsanto-a-t-il-depense-17-millions-de-dollars-en-2016-pour-defendre-le-glyphosate-dans-les-medias_1722191

... Voir le pseudo

16/05/2019

étant donné qu'il est prouvé par de nombreuses source indépendante et fiable que le glyphosate est sans danger.

Peut-on en vouloir à monsanto de faire de la communication dans le seul but de se défendre d'une campagne de propagande injuste et fomenté dans le mensonge ?

... Voir le pseudo

16/05/2019

Surtout qu'il est avéré que le CIRC a baisé sa monographie

https://www.reuters.com/investigates/special-report/who-iarc-glyphosate/

... Voir le pseudo

16/05/2019

Tu as lu que ce qu'a fait monsanto c'est de reprocher au circ de pas prendre en compte des etudes non publiés favorable.
Par contre personne est venu leur reprocher pour les études non favorable de pas les avoir prises en compte.

De plus le fin du fin il est tout a fait normal de pas prendre en compte les études non publiés.

Quand une etudes est publiés ca engage la compétence des scientifiques et labo et donc leur réputation.

... Voir le pseudo

16/05/2019

La NAPP donc ? https://www.researchgate.net/publication/263896587_0409_The_North_American_Pooled_Project_NAPP_Pooled_analyses_of_case-control_studies_of_pesticides_and_agricultural_exposures_lymphohematopoietic_cancers_and_sarcoma

Sauf que ses résultats sont nettement moins défavorables au glyphosate lorsqu'ajustés pour d'autres pesticides… (Eh oui c'est important de prendre en compte les facteurs de confusion), rien de significatif http://www.noelshack.com/2019-20-4-1557990110-dyqtnqbx0aii5td.jpeg http://www.noelshack.com/2019-20-4-1557990159-dyqtptkwkaaqpu6.jpeg

Contrairement à ce que l'on pourrait croire en lisant l'article, la prise en compte des derniers résultats (alors non publiés) de la NAPP auraient aussi, selon Aaron Blair en personne, tiré vers le bas les conclusions de la méta-analyse mise-à-jour par le CIRC. http://www.noelshack.com/2019-20-4-1557990181-dyqupfywoaap1en.jpeg http://www.noelshack.com/2019-20-4-1557990196-dyqutltx0aeog9c.jpeg http://www.noelshack.com/2019-20-4-1557990219-dyquwtmxgaeln59.jpeg

Sans parler de l'AHS qui, toujours selon la déposition d'Aaron Blair, aurait sans-doute rendu la méta-analyse du CIRC non significative http://www.noelshack.com/2019-20-4-1557990510-dxg8ncuwoagbdlp.jpeg

... Voir le pseudo

16/05/2019

Je te remet cette phrase de l'article si tu as pas compris ou pas lu :

Dans un article sur le sujet, Le Monde, souligne aussi que « Sam » Murphey s'était gardé de préciser à la journaliste qu'Aaron Blair était associé à une autre étude, défavorable au glyphosate et non encore publiée, «et que celle-ci, pas plus que l'AHS, n'a été prise en compte par le CIRC».

A l'epoque il a dit "je sais pas. Probablement pas."

C'est tout.

... Voir le pseudo

16/05/2019

Pour en savoir plus sur la monographie du CIRC :d) https://youtu.be/ylhajNytKH8

... Voir le pseudo

16/05/2019

J'ai bien lu et je la réfute, les résultats de cette étude ne sont pas défavorables au glyphosate, ils sont non significatifs une fois ajustés aux autres pesticides

... Voir le pseudo

16/05/2019

Tiens Elektonika pendant que j'y suis, comment t'expliques cette classification ?
Je veux dire toutes les agences au monde sont corrompues, sauf le CIRC ? Pourquoi ? Monsanto n'avait plus assez d'argent ?
Tu dis aussi que toutes les études sont falsifiées par les industriels, pourtant le CIRC ne s'appuie que sur des études d'industriels :(

... Voir le pseudo

16/05/2019

Ah bon?

Pourtant on a une auglentation de 41% de risque de cancer d'après ca.

Aux etats unis on a 9000 personnes qui font la queue pour toucher leur milliard de dédommagement. :hap:

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/02/18/glyphosate-une-etude-montre-une-nette-augmentation-du-risque-de-lymphome_5424747_3244.html

... Voir le pseudo

16/05/2019

sauf que toi tu lis jamais les études, en es tu seulement capable ?

l'étude en question est une méta analyse:

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1383574218300887#fig0010

si tu savais lire tu noterais que les auteurs concluent ainsi :

"However, given the heterogeneity between the studies included, the numerical risk estimates should be interpreted with caution."

les auteurs de l'étude eux-même doutent de la fiabilité de leurs résultats

d'autre part il s'agit d'un risque relatif, cette augmentation est elle réellement significative ?

Le risque de base en population générale de contracter un LNH est de 13 cas pour 100 000 personnes, soit 0,013%. Une augmentation de +41% de ce risque donne lieu à 18 cas pour 100 000 personnes.

ça fait peur hein :)

... Voir le pseudo

16/05/2019

Alors ça c'est encore une autre méta-étude, plus récente, à laquelle Aaron Blair n'a pas participé.
Attention, la méta-étude ne dit pas que ça augmente de 41% le risque général de cancer de Monsieur tout le monde, elle dit qu'en pondérant les résultats de différentes études hétérogènes, elle calcule un surrisque de 41% de l'incidence d'une forme rare de cancer (on passe donc d'une incidence de 12 personnes sur 100 000 à 17 personnes sur 100 000) , le Lymphome Non Hodgkinien, pour les plus fortes expositions, ce qui est un résultat significatif.

Je les comprends ces 9000 personnes, moi aussi j'aurais envie de toucher le gros lot :hap:

... Voir le pseudo

16/05/2019

Cela me semble tout à fait normal d'un point de venue "marketing".
Si le produit en effet non-dangereux pour la santé (je vais pas relancer le débat) si l'image de ce produit est toxique il faut forcément travailler massivement à rendre ce produit attractif et bon.

... Voir le pseudo

16/05/2019

C'est même 13400 procédures en cour contre monsanto.
Je viens de voir ca sur radio canada. :hap:

Si les sommes restes les mêmes c'est assez jouissif de voir qu'ils paient enfin pour leur poison.

... Voir le pseudo

16/05/2019

Non, la première cause c'est l'artificialisation des terres et c'est sûrement pas en revenant à une agriculture extensive que ça va s'arranger

... Voir le pseudo

16/05/2019

Publié le 06 mai 2019
ENVIRONNEMENT
IPBES : NOTRE ALIMENTATION EST LA PREMIÈRE CAUSE DE PERTE DE BIODIVERSITÉ DANS LE MONDE, ALERTENT LES EXPERTS MONDIAUX
Après une semaine de négociations à Paris, 132 pays ont adopté ce week-end une évaluation sans précédent de l'état de la nature. Elle démontre le besoin urgent de transformer notre système économique et social. Le premier facteur d'effondrement de la biodiversité terrestre est le changement d'utilisation des sols occasionné par l'agriculture et la surpêche. Ce qui doit nous amener à repenser nos modèles agricoles et nos régimes alimentaires.

https://www.novethic.fr/actualite/environnement/biodiversite/isr-rse/notre-alimentation-est-la-premiere-cause-de-perte-de-biodiversite-dans-le-monde-147229.html

... Voir le pseudo

16/05/2019

Oui, il est question de l'"extension accrue d'espaces agricoles".
On aura beau tous devenir vegan, si on revient à l'agriculture extensive, on réduira pas l'extension des espaces agricoles.
Mais oui clairement la consommation de viande est aberrante, il ne faudrait pas en manger plus de deux fois dans la semaine, un rationnement me semble nécessaire

... Voir le pseudo

16/05/2019

Les pesticides sont par definition des destructeurs de diversité.
Plantes, puis insectes, puis les oiseaux etc...
C'est toute la chaine de biodiversité qui s'appauvrit avec les pesticides. Avec le vent les pluies les nappes phreatiques pollués ils sont partout.

C'est desastreux pour la nappe phreatique, pour la richesse de la terre(racine ver de terre) une terre pauvre se fait emmener dans les rivieres en cas de forte pluie.

C'est ce qui arrive a beaucoup de champs, la hauteur de la terre diminue au fil des ans et ca va polluer les rivières. L'erosion des sols est catastrophiques a cause de ca.

... Voir le pseudo

16/05/2019

Dites les lobbyistes, y a moyen de croquer un peu en vous rejoignant pour flooder JVC ? J'aime beaucoup l'argent et j'ai peu de principes vis-à-vis d'un site de l'Internet.

... Voir le pseudo

16/05/2019

Tu vas être déçu :hap:
Ce n'est qu'une vocation purement désintéressée :oui:

Répondre