Israël et la Nakba, de la reconnaissance au déni
actu
  • ... Voir le pseudo

    20/05/2019

    Israël célèbre son soixante-dixième anniversaire. Pour les Palestiniens, il s'agit plutôt de la Nakba, la catastrophe qui les a frappés et contraints à l'exil. Si la Nakba était reconnue par de nombreux responsables et intellectuels israéliens durant les premières années du jeune État, elle a été par la suite contestée officiellement, alors que les preuves des exactions commises par l'armée israélienne en 1947-1949 et de l'épuration ethnique dont furent victimes les Palestiniens s'accumulaient.

    Aussi surprenant que cela puisse paraître, les premiers utilisateurs du terme « Nakba » (catastrophe) en référence au désastre palestinien sont les militaires israéliens. En juillet 1948, l'armée israélienne s'adresse, par tract, aux habitants arabes de Tirat Haifa qui résistaient à l'occupation. Dans un arabe excellent, elle les exhorte à se rendre en ces termes : « Si vous voulez échapper à la Nakba, éviter un désastre, une inévitable extermination, rendez-vous. »

    https://orientxxi.info/magazine/israel-et-la-nakba-de-la-reconnaissance-au-deni,2399

Répondre