Un mémo de l'OIAC faisant l'objet d'une fuite jette le doute sur les conclusions...
actu

... Voir le pseudo

18/05/2019

...à propos de l'attaque chimique de Douma.

Un rapport divulgué par des ingénieurs de l'OIAC contredit le rapport officiel de l'organe de surveillance des produits chimiques sur l'incident d'avril 2018 en Syrie et soulève des questions sur les pressions politiques exercées par les États-Unis, le Royaume-Uni et la France sur l'organe de l'ONU.

En avril 2018, lorsque les forces gouvernementales syriennes ont repris la ville de Douma occupée par les militants islamistes, les «Casques blancs» ont affirmé qu'une attaque chimique au chlore et au gaz sarin avait tué plus de 40 personnes. Sans attendre l'arrivée d'enquêteurs de l'ONU sur le site, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont lancé des frappes aériennes contre les positions du gouvernement et ont déclaré que le président Bashar Assad était à blâmer.

Dans son rapport final sur l'incident, publié en mars 2019, la mission d'enquête de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) n'a trouvé aucun trace de sarin, mais a déclaré que des bouteilles de «chlore moléculaire» avaient été larguées. Le rapport citait des «experts» externes anonymes. Cependant, un autre rapport, rédigé par des ingénieurs de l'OIAC, contestait ces conclusions - et n'a jamais été inclus dans le document final.

https://www.rt.com/news/459643-opcw-leaked-report-syria/

... Voir le pseudo

18/05/2019

Le document leaké était donc bel et bien authentique et l'opcw l'a volontairement omis en rédigeant ses conclusions à propos de la prétendue attaque chimique sur Douma, probablement sous la pression des puissances impérialistes d'ailleurs, ce qui en dit long sur l'indépendance de cet organisme. En tout cas les activistes pro-rebelles sont entrain de se contorsionner dans tous les sens en essayant vainement de discréditer les responsables de la fuite :(

... Voir le pseudo

18/05/2019

Les White Helmets doivent donc comparaître devant des tribun aux internationaux.
Leurs crimes ne resteront pas impunis.

... Voir le pseudo

18/05/2019

Malheureusement si, ils seront toujours perçus par beaucoup comme les héros ayant sauvé la vie de 6 millions de syriens des barils de tnt d'Assad et ne se poseront pas de questions sur leurs financements et leurs accointances troublantes avec les formations rebelles les plus radicales.

... Voir le pseudo

18/05/2019

La source :rire:

Les experts ont confirmés que c'était un brouillon ( c'est même écrit sur le document en anglais : Draft ) d'un type qui travaillait même pas avec l'OIAC sur cette attaque en particulier et qui donc n'avaient pas accès aux infos des autres qui ont conclut que c'était bien Assad qui avait conduit cette attaque.

... Voir le pseudo

18/05/2019

Qui sont ces "experts"?

Répondre

loading...