Vaccin anti-poliomyélite : la panique s'empare du Pakistan
actu
  • ... Voir le pseudo

    09/05/2019

    Un centre de santé a été incendié par une foule en colère à Peshawar, au Pakistan, le 25 avril. C'est le résultat d'une rumeur relayée par Facebook.

    Le vaccin contre la poliomyélite aurait empoisonné et tué des enfants. Cette rumeur qui s'est propagée sur Facebook a provoqué le 25 avril la destruction par le feu d'un centre de santé à Peshawar, au Pakistan. La dernière campagne de vaccination contre cette maladie a viré au cauchemar au Pakistan. Une vaccinatrice et deux policiers ont été tués. Des dizaines de vaccinateurs ont été battus ou harcelés dans le nord-ouest du pays.

    45 000 enfants à l'hôpital
    Ces violences ne sont pas revendiquées, mais depuis 2012, les vaccinateurs sont la cible d'extrémistes religieux. Le gouvernement a demandé à Facebook de retirer tout contenu hostile au vaccin contre la polio. En quelques jours, rien qu'à Peshawar, des parents affolés ont amené 45 000 enfants se plaignant de malaises à l'hôpital. Ces enfants sont gagnés par l'inquiétude de leurs parents. Conséquence : 1,4 million d'enfants n'ont pas été vaccinés en avril. Ils ne sont pas protégés contre la poliomyélite, une maladie grave qui reste endémique dans trois pays : le Pakistan, l'Afghanistan et le Nigeria.

    https://mobile.francetvinfo.fr/internet/reseaux-sociaux/facebook/vaccin-anti-poliomyelite-la-panique-s-empare-du-pakistan_3433879.html#xtref=https://www.google.com/

  • ... Voir le pseudo

    09/05/2019

    Ça a l'air sympa le Pakistan je me demande si ce serait vraiment pas le pire pays du monde.

  • ... Voir le pseudo

    09/05/2019

    quel beau pays

    et ils ont la bombe atomique

  • ... Voir le pseudo

    09/05/2019

    Vraiment des barbares ces gens.

  • ... Voir le pseudo

    09/05/2019

    Ils ont pas pensé à vérifier si c'est vrai ? Au cas où

  • ... Voir le pseudo

    09/05/2019

    Merveilleux...

  • ... Voir le pseudo

    09/05/2019

    Juste des anti-vax, mais dans des pays où les réactions sont plus épidermiques et les rumeurs plus faciles à croire... Quoique, c'est pareil en France. La seule différence c'est qu'on va pas incendier des centres.

  • ... Voir le pseudo

    09/05/2019

    Oui, il faudrait d'ailleurs que les personnes qui souhaitent voir appliquer la charia en Europe ou qui souhaite vivre en terre d'islam y aillent immédiatement.

  • ... Voir le pseudo

    09/05/2019

    "La seule différence" ?

    Tuer le personnel soignant, les tabasser, brûler des centres de santé qui devaient servir à bien plus qu'à administrer ce seul vaccin...

    Et ça ose comparer avec les antivax français...

  • ... Voir le pseudo

    09/05/2019

    C'est une différence monstre, ça je ne le nie absolument pas. Mais la base reste la même: un rejet du vaccin. Dans un pays en ordre comme la France, ça ne mène pas à la violence. Ça se règle en débats sur France 2 ou sur Facebook. Dans des pays plus instables et menés par l'extrémisme religieux, les réactions suivent la même ligne. On voit ce que ça donne.

Répondre