Comment empêcher l'Europe d'être dépassée dans la course à l'IA par la Chine et les Etats-Unis
actu

... Voir le pseudo

21/04/2019

Comment empêcher l'Europe d'être dépassée dans la course à l'IA par la Chine et les Etats-Unis

Le premier sommet européen dédié à l'Intelligence Artificielle a lieu le 18 avril au Palais de Tokyo à Paris. Une position forte doit en émerger.

A quelques semaines des élections européennes, l'intelligence artificielle fait son apparition dans le débat politique, suite à la prise de parole d'Emmanuel Macron dans sa récente tribune sur l'Europe. Selon une étude McKinsey, en 2016, l'investissement public et privé de l'Europe était de 7 milliards d'euros contre 38 milliards d'euros pour les Etats-Unis et 20 milliards d'euros pour l'Asie. Depuis, cet écart n'a eu de cesse de se creuser. Un retard préoccupant: l'IA est l'une des technologies qui impactera le plus sûrement nos vies, en tant que travailleurs, en tant que consommateurs et en tant que citoyens. Elle va aussi déterminer la place de l'Europe sur la carte du monde. Il n'est pas trop tard mais il est urgent d'agir dès aujourd'hui en mutualisant nos efforts. 

https://huffingtonpost.fr/entry/comment-empecher-leurope-detre-depassee-dans-la-course-a-lia-par-la-chine-et-les-etats-unis_fr_5cb4448ce4b098b9a2d65665

... Voir le pseudo

21/04/2019

Donc si je comprends bien, il y a une course, on ferme notre gueule et on participe, qu'on le veuille ou non, la question du consentement part à la poubelle et on se demande que comment on peut faire pour ne pas perdre.

Point de vue vicié dès le titre.

... Voir le pseudo

21/04/2019

Exact

... Voir le pseudo

21/04/2019

Celui qui contrôle l'IA contrôle le monde dans les décennies à venir. Mais c'est toi qui voit.

... Voir le pseudo

21/04/2019

En devenant nationalistes comme eux

... Voir le pseudo

21/04/2019

Il faut se rendre compte qu'une telle course nécessite des données. Si on veut pleinement faire ça, il faut orienter de facto la société vers une collecte plus grande des données, indépendamment des enjeux éthiques, et à ce petit jeu on a déjà perdu avec le RGPD, et la Chine a déjà gagné avec sa structure centralisée et autoritaire.

... Voir le pseudo

21/04/2019

Ne pas se mettre inutilement des bâtons dans les roues en prenant le meilleur sur le job sans considérer des paramètres superflus serait un début :(

http://www.jeuxvideo.com/forums/42-69-55670509-1-0-1-0-selon-macron-il-y-a-trop-de-males-blancs-dans-l-intelligence-artificielle.htm

Aussi, y aller mollo sur la taxation. C'est le genre de domaine où des salaires très élevés peuvent être commandés car la moindre ligne de code peut potentiellement impacter des milliards d'utilisateurs. Forcément si on taxe bien plus les hauts salaires que les USA cela garantit une fuite de cerveaux :( Déjà que la Silicon Valley peut aligner des salaires plus élevés... :(

... Voir le pseudo

21/04/2019

Contrôler le monde, à la prochaine tempête solaire, il va être joli le monde http://image.noelshack.com/fichiers/2016/47/1480096469-ris19.jpg

... Voir le pseudo

21/04/2019

Sinon si vous étiez un peu plus au courant, toute les grosse boites ont ouvert un centre de recherche pour l'IA en France et qu'on est le pilier de l'IA. Ces grosses boites comprennent les grosses boites Américaines :)

Manque les chinois qui eux font routes seule et avancent grandement.

La RGPD n'empêche pas la collecte de données puisqu'il y a le plus souvent consentement de l'utilisateurs. Faut savoir que la RGPD s'oriente uniquement sur les données personnels (qui défini quelqu'un). Mais on peut les récupérer si il y a une raison à ça. et doit rester la propriété de l'utilisateur.

... Voir le pseudo

21/04/2019

C'est ça ou la mort, donc effectivement pas le choix.

... Voir le pseudo

22/04/2019

Ok.
En attendant ils n'ont pas l'AI.

On leur dit que s'ils commencent à développer le moindre truc dans cette direction ils se prennent une bombe atomique dans la gueule.

C'est à eux de voir, et on a pas besoin de développer l'AI.

... Voir le pseudo

22/04/2019

Tu préfères donc une menace nucléaire (qu'il faut être en mesure de concrétiser pour que ça ait le moindre sens, donc que tu soutiens le fait de l'utiliser réellement) qu'un "simple" développement technologique ? J'ai du mal à comprendre. Une IA a crachée dans ton yop quand t'étais petit ?

... Voir le pseudo

22/04/2019

Tu préfères donc une menace nucléaire (qu'il faut être en mesure de concrétiser pour que ça ait le moindre sens, donc que tu soutiens le fait de l'utiliser réellement) qu'un "simple" développement technologique ? J'ai du mal à comprendre. Une IA a craché dans ton yop quand t'étais petit ?

L'IA représente un futur technologique qui se concrétisera avec ou sans nous. Il est évident qu'il vaut mieux que se soit avec.

... Voir le pseudo

22/04/2019

Parce que l'IA c'est aussi le début de la fin des haricots pour les peuples. C'est le saint graal de tous les dictateurs en herbe de la planète, France comprise. C'est la possibilité de fliquer tout le monde et de savoir avant lui ce qu'il va faire.

C'est juste un terrain sur lequel il ne faut pas aller, pas tant qu'on n'aura pas mit un sérieux coup dans les rotules des tendances dictatoriales qu'on voit surgir ça et là. Pas tant qu'il n'y aura pas les garanties pour éviter que 1984 ressemble à la fête du slip de la révolution tellement la surveillance y est légère.

Donc oui, si ça passe par effectivement utiliser l'arme nucléaire, ça ne me pose pas de problème.
L'IA est une menace bien plus grande que la menace nucléaire. Pas à cause de tous les délires SF où l'IA se rebellerait contre les humains, ça c'est une connerie monumentale, un délire du golem, un épouvantail complètement délirant.
Parce qu'elle peut être utilisée contre les peuples par les dirigeants, ce qu'on ne peut pas faire avec une bombe atomique. La seule crainte qu'on voit exprimée, c'est celle de perdre la course à l'IA. Aucun mot sur les problèmes qu'engendreraient une telle IA (sauf les délires de rebellions complètement abrutis dont j'ai déjà parlé).

Les conséquences seront bien plus durables (logiquement jusqu'à la fin de l'humanité, c'est une situation d'où on ne revient pas), bien plus profonde (parce que là, aucun bunker pour s'en protéger, pas de distance où l'on est en sécurité).

Dans l'absolu une IA peut faire des bonnes choses. Mais il n'y a encore rien qui ressemblerait même à un embryon d'institution où cela ne risquerait pas de finir en un petit chef à vie et une masse d'esclaves sans l'ombre d'un espoir de sortir de leur situation.

Et après il sera trop tard pour se dire "finalement on aurait pas du le faire".

... Voir le pseudo

22/04/2019

Non mais sinon on peut laisser nos données aux autres pays ( E-U / Chine) et c'est ce qu'on fait déjà :)

... Voir le pseudo

22/04/2019

Va falloir arrêter la fumette, c'est pas crédible un seul instant ton délire.

... Voir le pseudo

22/04/2019

ça manque de géant du numérique surtout , Toute nos données sont gérer par les gafam
Et pour avoir des IA fortes il faut énormément de données utilisables

Quand tu vois que Amazon et Apple pèse autant que tout le CAC 40...

C'est bien que état s'investissent , mais c'est pas un malheureux petit 15/20 milliards en vendant les bijoux de famille sur 10 ans (c'est ce que met google en 1 and en R&D) qui va rattraper le retard
Je parle même pas des sommes que mettent le Darpa ou la CIA (qui ne sont pas rendue publique ) :rire:

Les chinois on bien compris qui fallait protéger leur marché et leurs industrie ,ennemie numéro américains c'est depuis les années 90 la chine , très devant le terrorisme ou les russes (qu'on veut nous faire croire bien sur )

... Voir le pseudo

22/04/2019

Vu les tendances autoritariste de l'EU, j'ai pas vraiment envie qu' « on » gagne cette course...

... Voir le pseudo

22/04/2019

C'est mort depuis longtemps.

L'UE ne pèse dejà plus rien dans les semi-conducteurs, dans les microprocesseurs, dans les logiciels ou dans la collecte massive de données via l'internet (ne serait ce que via facebook, twitter, amazon, etc...)

On ne pourra rien faire de serieux avec déjà rien au départ.
Pour faire quelque chose il faudrait commencer au début : les semis conducteurs, les microprocesseurs et et des entreprises de collecte de données.
Cela n'en prend aucunement le chemin !

... Voir le pseudo

22/04/2019

L'ue à déjà perdu la guerre avant même qu'elle n'ai commencé.
Éternelle dernière et perdante...

Répondre