Comment Florence Parly compte défendre le budget des armées
actu

... Voir le pseudo

15/04/2019

Florence Parly va visiter trois sites industriels cette semaine et annoncer plusieurs contrats. La ministre entend rappeler que son budget irrigue le tissu industriel de la défense et pérennise l'emploi dans les régions.

Hasard ou coïncidence : la séquence industrielle de Florence Parly prévue cette semaine tombe vraiment très bien. Elle va lui permettre de montrer comment son budget irrigue le tissu industriel et préserve l'emploi dans l'armement, explique son entourage, au moment où les Français prônent des économies dans la défense dans le cadre du grand débat organisé par Emmanuel Macron. La ministre des Armées va d'abord visiter ce lundi le site de Thales, à Limours (Essonne) où elle doit assister à la sortie des chaînes de production du premier radar Sea Fire 500 - beaucoup plus performant que le précédent -, des futures frégates de défense et d'intervention (FDI, ex-FTI), et, plus tard, du porte-avions Charles-de-Gaulle en remplacement du radar Arabel.

Le groupe d'électronique a développé ce nouveau radar doté de quatre panneaux fixes, d'une portée de 500 km autour d'un navire de guerre et pouvant surveiller jusqu'à 1.000 cibles (contre 500 aujourd'hui). Thales doit en fabriquer cinq exemplaires pour équiper les FDI, dont les deux premières frégates seront livrées avant 2025 (la première en 2023) à la Marine nationale. Ce contrat de 450 millions d'euros pour le développement et la fabrication de cinq radars permet "l'emploi de 300 personnes", selon l'entourage de Florence Parly. Cet investissement de l'Etat français maintient également Thales dans le top trois des radaristes mondiaux derrière les américains Raytheon et Lockheed Martin et numéro un européen.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/comment-florence-parly-compte-defendre-le-budget-des-armees-814215.html

... Voir le pseudo

15/04/2019

Actualité ironique quand on sait que le chef de la commission de défense du Sénat se plaint de la lenteur du MinDef pour rendre ses comptes quant au respect de la LPM en cours d'exécution https://image.noelshack.com/fichiers/2017/13/1490886827-risibo.png

Cf un article du site opex360 (je mets pas le lien parce que j'arrive pas à y accéder au moment où j'écris ce message)

... Voir le pseudo

15/04/2019

De ce que j'en entends les militaires ne sont pas dupes de la fausse augmentation de leur budget comme de "l'implication" de cette ministre à défendre leur cause. Une cause qui mérite mieux comme considération de la part des pouvoirs publics car il s'agit d'hommes et de femmes qui défendent notre pays et les français, quittent pour cela à faire le sacrifice de leur vie si nécessaire. Cela mérite au minimum du minimum le fait de leur octroyer les moyens de leur mission, surtout lorsque l'on a un président qui aime bien jouer à la guerre quitte à violer de droit international.

Répondre