La foule tabasse un jeune garçon et lui crève les yeux
actu

qwan

vendredi à 20:18

La foule tabasse un jeune garçon et lui crève les yeux

Un jeune homme, la vingtaine, dont nous ignorons l'identité, doit désormais faire sans l'un des organes les plus importants que Dieu ait pu lui donner : la vue. Il l'a perdue à jamais, on va dire de façon ironique, à la suite d'un « accident de travail ». C'est donc cela aussi, les risques du métier.

http://www.linfodrome.com/faits-et-mefaits/46455-abobo-vendetta-la-foule-tabasse-un-jeune-garcon-et-lui-creve-les-yeux

LeCuckDeter

vendredi à 20:20

Les ivoiriens parlent mieux français que les français :-(

ForumeurGmiscor

vendredi à 20:22

"Ce garçon est donc sauvagement passé à tabac, avec des objets à portée de main. Et là, dans la foule, un homme lance : « C'est parce qu'il voit clair, qu'il agresse les gens ! ». Le message est suffisamment clair pour tout ce monde, mais pour le malheur du supplicié.

La foule s'en prend ainsi notamment et violemment au visage du jeune homme, et lui crève les yeux, avec des objets qui transpercent. Laissant le présumé voyou mal en point et surtout devenu aveugle, les riverains se dispersent. Accompagnés dans la foulée, par les pleurs et lamentions du jeune garçon qui laissait entendre : « Eh Dieu, je ne vois plus clair ! Je ne vois plus clair, eh Dieu ! »"

Ce système judiciaire semble être efficace contre la récidive

banToBanne

vendredi à 20:24

il y a de quoi écrire un livre :hap:

JudgeDv40

vendredi à 20:25

faut retrouver les coupables et leur faire exactement la même chose

EmilioMarinetti

vendredi à 20:25

L'article est bien écrit. J'ai tout de même un peu de peine pour ce voyou.

Nephelobate

vendredi à 20:25

Le ton adopté par l'auteur de l'article est particulier :noel:

Erdogan_Adams

vendredi à 20:27

C'est intéressant, en occident les médias de masse auraient cherchés à faire pleurer dans les chaumières en prenant le parti de la racaille victime des villageois, alors qu'ici le journaliste prend le parti de la population locale sans prendre pitié pour la racaille .
http://image.noelshack.com/fichiers/2016/50/1482027315-perplexe.png

EmilioMarinetti

vendredi à 20:28

Le journaliste prend beaucoup de recul.

Erdogan_Adams

vendredi à 20:31

On sent qu'il n'en a que faire du sort de ces jeunes mineurs connus pour agresser au couteau la population.

EmilioMarinetti

vendredi à 20:37

Il a plutôt pris une balance.

cardcaptor

vendredi à 21:06

La justice populaires dans ces pays est aveugle parfois :(

Blague à part, en fouinant sur le net, ce genre de justice populaire semble courante dans ces pays. le problème c'est que ça part vite en cacahuète et que dans la confusion, parfois un innocent peut prendre cher...

Frontonnais

samedi à 10:53

Un récit horrible, et pourtant bien réel.

Tr0IITamoul

samedi à 10:57

L'article est genial.

La presse subventionné française devrait prendre exemple sur la presse ivoirienne. Elle a beaucoup a apprendre.

AlopecieMinox

samedi à 10:58

C'est confirmé qu'il agressa it quotidiennement les passants au couteau ? Si oui, il va être difficile de le pleurer. Qui vit par les armes péri par les armes dit le proverbe.

kikile2kiki

samedi à 11:03

Y a de quoi en faire un scénario de film...

Predaporc-14

samedi à 11:06

Tellement réjouissant ce genre d'articles :bave:

Ca me met toujours de bonne humeur ce type d'histoires de justice minute :content:

AlopecieMinox

samedi à 11:11

En occident qu'elle aurait été sa peine :
" un migrant mineur ayant poignardé une femme pour son argent, arrêté pour la 235 ème fois. Il a été immédiatement relâché par la juge, étant mineur et face aux plaintes de la Licra, d SOS racisme, des associations des droits de l'homme et pro migrants".

Quel est le pire du coup ?

AlopecieMinox

samedi à 11:15

Erreur, je voulais citer l'homme de gauche frontonnais

shoeii

samedi à 12:07

Vous êtes sérieux ? c'est super mal écrit, c'est niveau collégien et encore, l'auteur tente d'utiliser des mots qu'il ne comprend même pas, c'est plein de phrases qui ne veulent tout simplement rien dire, en France un texte pareil ne serait publié dans aucun journal ou site web. Et je parle même pas du fond ou l'auteur fait l'apologie d'un acte de barbarie au calme.

Sinon en ce qui concerne les faits c'est absolument immonde, dire que certain voudrait cette "justice" en France , aucune preuve que ce jeune aient agresser des gens avec un couteau, c'était peut être juste un suiveur, ensuite menacer quelqu'un avec un couteau pour le voler c'est différent de porter des coups, et ca mérite une peine de prison, pas d'être mutiler a vie de façon abominable. Aveugle en Cote d'ivoire alors qu'il est probablement miséreux c'est le condamner à mort, ils auraient pu finir le travail tant qu'ils y étaient.

La place des gens qui lui ont crevé les yeux est en prison, c'est bien pire que menacer quelqu'un avec un couteau.

Ca me fait penser aux Français qui s'étaient fait battre a mort et brûler vif par une foule en colère parce qu'on les avaient pris pour des violeurs alors qu'ils n'avaient rien fait.

Fabuleux la "justice minute" en effet.

Qu'est ce que vous attendez pour aller vivre en cote d'ivoire ? le jour ou quelqu'un vous accusera d'un truc que vous n'avez commis vous serez content de voir une foule débarquer chez vous pour vous crever les yeux ou couper les mains.

Répondre

loading...