Alain Juppé nommé au Conseil constitutionnel : voici les 3 conséquences politiques de son départ
actu

Ange_Pleureur

14/02/2019

A la surprise générale, l'ex-Premier ministre Alain Juppé a été proposé mercredi pour succéder à Lionel Jospin au Conseil constitutionnel où il rejoindra les sénateurs Jacques Mézard et François Pillet.

C'est donc un ancien Premier ministre de Jacques Chirac qui remplacera un ancien Premier ministre de Jacques Chirac au Conseil constitutionnel : à la surprise générale, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a proposé le nom d'Alain Juppé pour succéder à Lionel Jospin au sein de la haute instance. Le maire de Bordeaux a confirmé mercredi qu'il acceptait cette fonction, rejoignant deux autres sénateurs : l'ancien ministre Jacques Mézard (nommé par Emmanuel Macron) et l'élu du Cher François Pillet (nommé par le président du Sénat Gérard Larcher).

Dans un communiqué, Alain Juppé, "profondément ému" de devoir quitter sa mairie, a annoncé qu'il expliquerait son choix aux Bordelais jeudi à l'occasion d'une conférence de presse. Pour le fondateur de l'UMP, âgé de 73 ans, c'est une étape importante qui va entraîner au moins trois conséquences politiques immédiates.

https://www.lejdd.fr/Politique/alain-juppe-nomme-au-conseil-constitutionnel-voici-les-3-consequences-politiques-de-son-depart-3857345

OmegaCentauri

14/02/2019

Alain l'opportuniste ne surprendra personne en acceptant cette nomination

Ange_Pleureur

14/02/2019

Faut dire que ce n'est pas le genre d'offre qu'on peut refuser si l'on souhaite encore peser sur le pays d'une certaine manière une dernière fois :hap:

Elektonika

14/02/2019

Un reprie de justice, ce gouvernement s'enfonce toujours plus...

On comprend que macron n'a pas appliqué sa promesse du casier judicière vierge sinon il aurait pas beaucoup de pion a jouer...

Ce gouvernement est ridicule et pue d'une odeur de pourriture bien fétide.

sims803

14/02/2019

Choix habile.
Avec ses emportements sur la manif des gilets jaunes à bordeau je ne serai pas surpris qu'une fois au conseil constitutionnel il valide la loi anti-casseur

Mr_Blackjak

14/02/2019

Une énième décision qui montre la déliquescence du système politique et juridique de notre pays avec cette nomination. C'est une honte.

Captain_desco

14/02/2019

Je crois que cette proposition l'arrange grandement, car la situation à Bordeaux est trèèèèèèès tendue messieurs et je crois que vous omettez cette donnée de vos analyses :-)))

Elektonika

14/02/2019

Le jeune et dynamique qui va avoir un dinosaure en guise d'animal de compagnie.

Tr0IIIIAlgerien

14/02/2019

C'est la raison d'être du conseil d'etat.
Une institution suprême, designé par le pouvoir en place et composé d'uniquement de membres servant l'oligarchie.
Cette institution est une blague.
Totalement verolée, comme l'est notre dictature

SenorCuck

14/02/2019

La machine à recycler les croûtons marche toujours aussi bien

Captain_desco

14/02/2019

t'as tout compris

Mhel

14/02/2019

"car la situation à Bordeaux est trèèèèèèès tendue messieurs"

Ah bon?
Pourtant les Bordelais le réalisaient sans problème.
Il a fait de bonnes choses pour cette ville.

sims803

14/02/2019

Juppé a-t-il vraiment "cramé la caisse" à Bordeaux comme l'affirme Wauquiez?
Des investissements très coûteux
Des largesses pour le personnel municipal

https://bfmbusiness.bfmtv.com/france/juppe-a-t-il-vraiment-crame-la-caisse-a-bordeaux-comme-l-affirme-wauquiez-1378974.html

SoraEnVrai

14/02/2019

Sachant que la droite jupéiste et LREM ont eu des contacts en vue d'un rapprochement pour les européennes. Je me demande si ça a un rapport cette soudaine nomination. :)

Whitespreading

14/02/2019

Une place de choix pour le "meilleur d'entre eux".

Simple retour d'ascenseur d'un système qui cajole ces stars.

RaptorDissendan

14/02/2019

Le conseil constitutionnel et le conseil d'état c'est la même chose ?

RaptorDissendan

14/02/2019

Le conseil constitutionnel a beaucoup de pouvoir en France ?

frgo71

14/02/2019

Pff, ya pas à dire Macron et cie c'est vraiment pas "le changement, c'est maintenant", mais plutôt le retour en arrière et la perpétuation des anciennes pratiques.
Sarkozy a considérablement élargi le rôle du Conseil constitutionnel avec la question prioritaire de constitutionnalité, mais on continue a avoir ce machin bâtard, mi-juridiction, mi-institution politique...

Non, ils logent au même endroit (Palais Royal) mais le Conseil d'Etat est :
-le conseiller du gouvernement, il donne son avis sur les projets de lois, ordonnance et certains décrets
-la juridiction suprême de l'ordre administratif, chapeautant les tribunaux administratifs et cours administratives d'appel ainsi que toute une légion de juridictions spécialisées. Cette mission de juge n'est pas exercée par tout le Conseil d'État mais par sa section du contentieux. C'est donc le juge suprême pour la légalité/constitutionnalité des actes administratifs (décrets, arrêtés, ordonnances, etc)

Le conseil constitutionnel lui contrôle la validité des lois qui lui sont soumises, pour en vérifier la compatibilité avec le "bloc de constitutionnalité" (ouais au début il n'y avait que la constitution, mais depuis le conseil constitutionnel s'est rajouté tout seul pas mal de trucs : DDHC, préambule de 46, PFRLR : principes fondamentaux reconnus par les lois de la République, PVC : principe à valeur constitutionnel. Et d'autres que j'ai dû oublier)

Une autre mission très prestigieuse de cette institution est d'être le "juge" suprême de la validité des comptes de campagne des élections présidentielles
Si tu en as jamais entendu parler je t'invite à lire un peu sur ce qu'a fait le Conseil Constitutionnel (et plus précisemment son président Roland Dumas) en 1995 lors de l'élection présidentielle

trostid

14/02/2019

La France Insoumise peut porter la voix des bordelais à Bordeaux contre l'hyper présidence de Jupiter et l'hyper Droitisme des Républicains

:ok:

Laayouuun

14/02/2019

Parce que constitutionnaliser la loi anti casseurs est dans les projets ?

Répondre