Pédophilie: où est la gêne?
actu

Tr0IIIIAlgerien

11/02/2019

La pulsion pédophile existe en chacun de nous. Et les affaires mettent mal à l'aise parce qu'elles interrogent notre capacité à sublimer et à poser des limites à l'enfant.

Les affaires récentes de pédophilie créent dans les institutions de l'enfance un malaise. Faut-il intervenir? Quand? Comment? Où sont les limites? Dans la confusion générale qui agite le débat, il faut dégager ce qui, à mon avis, en tant que psychanalyste, sont les deux vraies questions.

https://www.liberation.fr/societe/1997/07/02/la-pulsion-pedophile-existe-en-chacun-de-nous-et-les-affaires-mettent-mal-a-l-aise-parce-qu-elles-in_211745

Antimetathese

11/02/2019

En 97 on écrivait ça putain :pf:

----Kaiser----

11/02/2019

Pardon ? Putain mais ce torchon qu'est Libération.

scarfacemperor

11/02/2019

:d) non, l'idée même est à mes yeux aussi repoussante que l'inceste :hum: Allez voir un psy si vous avez de telles pulsions :hum:

aty007

11/02/2019

La petite affirmation sans argumentation / explication / étude. Woosh, journalisme de qualité.

JustyBieberlake

11/02/2019

Éphébophilie peut-être mais pédophilie en chacun de nous c'est des grands malades.

Tr0IIIIAlgerien

11/02/2019

Piqûre de rappel !

Saumon-Moka

11/02/2019

L'entrée en matière est du clickbait (déjà à l'époque...) le reste de l'article est beaucoup plus intéressant.

Antimetathese

11/02/2019

Bof. C'est le déroulé de la soupe psychanalytique habituelle, et c'est toujours très agaçant de voir présentée comme une évidence factuelle une pseudo-science dont l'acception ne relève que de la croyance personnelle.

Lisandron

11/02/2019

+1, c'est ouf à quel point cette "discipline" jouit encore d'une certaine image de respectabilité dans l'opinion publique et dans les médias mainstream alors que scientifiquement ça n'a pas plus de fondement que le Chamanisme ou l'Astrologie.

JohnSayles

11/02/2019

"Pédophilie: où est la gêne?"
"La pulsion pédophile existe en chacun de nous."
:pf:

Antimetathese

11/02/2019

Y a des éléments de l'argumentation de l'auteur d'ailleurs qui sont très franchement discutables. Quand dans une pub tu vois un bébé à poil avec ses parents, je trouve ça éminemment contestable de dire que cela relève de l'érotisation. Si je devais faire une analyse du symbole en terme de référence esthétique et d'histoire des représentations, je lierais ça bien plus volontiers avec une espèce de néo-classique un peu toc qui remotive la manière dont l'art chrétien récupère la peinture latine.

Avec cet immanquable éclairage blanc sursaturé qui te défonce la tronche on est plus près de Cupidon que du journal du hard.

Captain_Ahab

11/02/2019

la psychanalyse, une des plus grande escroquerie du siècle dernier.

vortexzz

11/02/2019

Le gros dégueulasse qui écrit ça (d'extrême gauche évidemment), essaie de faire passer sa tare maladive pour une généralité. C'est scandaleux.

Non, j'ai des enfants, et j'en vois beaucoup d'autres, j'ai jamais eu de pulsions.

Par contre, la pulsion que j'ai en moi, c'est une haine, une haine violente pour quiconque touche aux enfants.
Si un jour un mec touche à mes enfants, je l'abats comme un chien. Il n'aura même pas le temps d'essayer de faire croire que c'est "une pulsion qu'on a tous en nous".

Je commence à en avoir de cette pratique déculpabilisante ou on essaie de faire croire aux gens que toutes les dérives psychotiques sont normales. Que les pédophiles crèvent.

HairlessMan

11/02/2019

Libération. :)

Tr0IIIIAlgerien

11/02/2019

Hey comment ça va par ici https://image.noelshack.com/fichiers/2016/51/1482247443-conbandit.png

SoraEnVrai

11/02/2019

Outre le fait que ce n'est pas une news, plusieurs choses :

1. L'article argumente cette idée et condamne la pédophilie.

Puis

2. L'auteur est une psy, pas une journaliste.

3. Vivement que les gens lisent avant de réagir au titre.

4. L'article tape plutôt juste avec le recul sur les questions qui ont traversées l'époque.

MonsterGougeon

11/02/2019

Non, tout comme la syndrome d'Œdipe d'ailleurs, ça ne concerne pas tout le monde, loin de là.

Niflheim8ban

11/02/2019

Euh non, j'ai jamais été attiré par des individus non pubert

vortexzz

11/02/2019

L'article commence surtout par une affirmation foireuse. Donc argument d'autorité ou pas, cette "psy" n'a aucune crédibilité a mon sens.

Répondre

loading...

À suivre