MAI 68 analysé sur le plan ETHNO-CULTUREL (Pavé)
410
vidéo
  • ... Voir le pseudo

    24/01/2020

    Préambule : "Pendant mon séjour en Orient, j'ai partout trouvé des juifs animés de l'espoir de retourner à Jérusalem et de voir leur Messie... Ils croient que l'époque de leur délivrance n'est pas très éloignée et regardent les révolutions qui agitent l'univers comme des présages de liberté". - extrait d'un rapport de 1810 cité par monseigneur Henri Delassus dans La Conjuration Antichrétienne, le Temple maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Eglise catholique (1910)

    Une photo qui incarne bien ce que fut Mai 68 : http://www.noelshack.com/2018-18-7-1525601980-mai-68.jpg De gauche à droite : Ernest Mandel, Daniel Cohn-Bendit, Henri Weber, Daniel Bensaïd , Alain Geismar, Benny Lévy et Alain Krivine.

    Le 12 juillet 1988 le célèbre journal Le Monde publiait "Le mouvement de mai 68 fut-il une " révolution juive " ?". Poser la question c'est y répondre. Je vous invite à lire cet article encore disponible aujourd'hui : https://www.lemonde.fr/archives/article/1988/07/12/un-colloque-de-la-revue-passages-le-mouvement-de-mai-68-fut-il-une-revolution-juive_4097927_1819218.html
    On y lisait en introduction :
    "Mai 68 fut un appel messianique, écho du messianisme juif. Telle est la thèse qu'ont développée les participants au colloque organisé par la revue Passages, le jeudi 7 juillet à Paris, sur le thème " Mai 68, une révolution juive ? ".

    L'historien et universitaire israélien Yaïr Auron http://www.noelshack.com/2018-18-7-1525602953-arton2666-690x480.jpg https://en.wikipedia.org/wiki/Yair_Auron a écrit un livre intitulé Les Juifs d'extrême gauche en mai 1968, publié pour le trentième anniversaire des “événements”, on y lit : "Sur les “quatre grands” de mai 68, Daniel Cohn-Bendit, Alain Krivine, Alain Geismar, Jacques Sauvageot, les trois premiers sont juifs."

    Citons Benoît Rayski http://www.noelshack.com/2018-18-7-1525601652-6d4cb58238cbfb17455e5d0f859905ad.jpg , aujourd'hui néoconservateur chez Causeur (trajectoire typique d'une grande partie de la communauté au cours des années 2000), dans la revue juive Passages :

    "Il y eut, en mai 68, des cohortes compactes de juifs, tous engagés, au sommet ou à la base, dans les partis, mouvements et groupuscules qui constituèrent le fer de lance de cet événement insurrectionnel… Ils y occupaient une place majeure, parfaitement hors de proportion avec le nombre de juifs en France… Tous, ou presque venaient d'un milieu géographiquement très défini : l'Europe centrale ou l'Europe de l'Est. Tous ou presque sortaient de familles qui avaient sacrifié aux idéologies révolutionnaires du XXe siècle : bolchevisme, communisme, trotskisme, bundisme, anarchisme… On y trouvait pêle-mêle les martyrs de l'Affiche rouge, les juifs du Komintern, inlassables commis voyageurs de la révolution mondiale, les dirigeants juifs et communistes des Brigades internationales, les jeunes insurgés du ghetto de Varsovie, etc."

    Daniel Cohn-Bendit, le célèbre meneur qu'on ne présente plus. http://www.noelshack.com/2017-42-4-1508399795-cohnbendit.jpg http://www.noelshack.com/2017-42-4-1508401971-cohnmacron.jpeg http://www.noelshack.com/2017-42-4-1508399780-cohnbenditmacro.jpg http://www.noelshack.com/2017-42-4-1508399817-macroncohn.jpeg
    "Les Juifs représentaient une majorité non négligeable, si ce n'est la grande majorité des militants." - Le Grand Bazar
    "Je ne veux pas être réduit à une identité nationale, quelle qu'elle soit. En même temps, je suis issu de la diaspora juive. Mon combat pour une Europe transnationale a peut-être un rapport avec cela. Je veux clarifier ce lien. Pendant longtemps, je me suis contenté, quand on m'interrogeait, de dire que j'étais un juif sartrien, c'est-à-dire que j'étais juif du fait du regard conféré par d'autres. C'était un tour de passe-passe trop facile. " (L'Express)
    "J'aimerais bien écrire un bouquin sur l'identité juive – pas l'identité juive en général, mais la mienne."
    "Longtemps, je me suis considéré comme un « juif sartrien » : « Ce sont les autres qui me font juif ». Mais en fait, c'est faux… Je suis un Juif de la diaspora. Donc une citoyenneté universelle, sans frontière, ce qui explique mon positionnement européen." (Le Soir)

    Raphaël Glucksmann http://www.noelshack.com/2018-18-7-1525616548-68649.jpg :
    "Les communautés nationales, ethniques ou religieuses allaient se dissoudre dans une acculturation planétaire émancipatrice, les individus se débarrasseraient des contraintes et des carcans, des églises et des partis, du temps et de l'espace, pour former une société globale libre et pacifiée." (Manuel de lutte contre les réacs, Allary Éditions, 2015)
    Lui et son père, feu André Glucksmann http://www.noelshack.com/2018-18-7-1525601454-glucksmann-levy-1.jpg , le célèbre 68ard devenu atlantiste, ils écrivaient sur Mai 68 : "sans son slogan le plus fou, “nous sommes tous des juifs allemands !”, jamais Nicolas Sarközy n'aurait pu être président de la République. 68 est une assomption du déracinement qui a donné la société “black-blanc beur”, multiculturelle et ouverte dans laquelle nous vivons. Qu'est-ce qui symbolise mieux l'abolition des frontières et la perte des repères que le juif errant ?" (Le Point, 7 février 2008)

    Daniel Bensaïd http://www.noelshack.com/2018-18-7-1525600275-31776182-394019354446922-5993308076210388992-n.jpg (à droite), alors un des meneurs de Mai 68 en tant que chef de la Ligue Communiste Révolutionnaire aux côtés d'Alain Krivine, écrivait :

    "Le messianisme est une ferveur de l'attente. Il s'affirme contre l'attente des catastrophes historiques que les prophètes exhortent à conjurer, selon la profonde dialectique du désastre et de l'espérance. A la différence du pessimisme apocalyptique, qui se repaît du châtiment, il stimule un optimisme de la volonté. Avide d'un âge nouveau, l'attente messianique ébauche ainsi un projet politique qui se laisse aller à rêver d'une conquête sans bataille. Prélude pacifique à la guerre messianique proprement dite, l'aspiration révolutionnaire secrète reste alors inextricablement lié à une conception traditionnelle de la vie juive." ... "tout Juif est tenu de devenir marrane." - Essai de taupologie générale

    Le marranes étaient ces juifs d'Espagne faussement convertis au catholicisme, judaïsant en secret.

    Le principe du "secret" est très présent.

    Bernard-Henri Lévy http://www.noelshack.com/2018-18-7-1525602431-bhl-b-nai-b-rith-mpi.jpg http://www.noelshack.com/2018-18-7-1525602748-59708ea409fac254378b4567.jpg
    "Et j'ai l'impression que ce que j'ai à faire en Europe n'a pas été fait encore. Et vous savez que je défend l'idée d'un judaïsme qui participe certes de la rédemption du peuple juif mais aussi de celle des nations, qui y œuvre en secret le plus souvent, je crois beaucoup à ça." (Fréquence Tel Aviv)
    "Je suis juif, je le suis par toutes mes fibres. Je le suis par mes lapsus. Je le suis par les règles alimentaires que je me suis moi-même imposées... Je le suis par ma façon d'écrire... Je suis juif par ce pacte invisible qui me relie aux Juifs du monde entier... Je suis juif par ma patience messianique." (Récidives)
    "Aux temps messianiques, dit-on, toute la terre d'Israël sera Jérusalem, et le monde tout entier sera la terre d'Israël." (Le Point)

    En dernière instance, l'objectif est très clair.

    Henri Delassus http://www.noelshack.com/2016-52-1483187017-mgr-delassus-1836-1921.jpg annonçait tout dans son livre de 1910 La Conjuration Antichrétienne, ou le Temple Maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Eglise Catholique (1300 pages pour l'édition originale, 800 pages serrées pour la réédition), salué par le pape Saint Pie X.
    "Il n'a eu de cesse de dénoncer les prémisses du mondialisme et l'ébauche d'un gouvernement mondial." https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Delassus

    "Sous nos yeux, d'un bout à l'autre de la Terre, le monde politique, le monde économique et commercial, conduit ou entraîné par les sociétés du monde occulte dont les juifs sont les princes, se sont mis à brasser à la fois de toutes parts et avec une inlassable ardeur, la grande unité cosmopolite. Ainsi, se nomme, dans le langage du jour, le système d'où sortirait l'abolition de toutes frontières, de toutes patries, ou, si l'on veut, le remplacement de la patrie particulière de chaque peuple par une grande et universelle patrie qui serait celle de tous les hommes."

    "La Jérusalem, qui doit se substituer à la cité des Césars, c'est, nous l'avons vu dans les chapitres précédents, la République Universelle. La Jérusalem de nouvel ordre qui doit se substituer à la cité des Papes, c'est le messianisme des nouveaux jours que nous avons maintenant à étudier. Telles sont des deux nefs du Temple que le Pouvoir occulte construit par l'action combinée des Juifs et des maçons ..."

    "Devons-nous redouter de voir leur rêve se réaliser ? La tradition chrétienne nous parle de l'Antéchrist et lui donne les mêmes caractères que les juifs donnent à leur Messie ... "

    Citons un célèbre fils de rabbin.
    http://www.noelshack.com/2017-42-4-1508401891-attali-et-5-presidents-francais-etat-profond.jpg http://www.noelshack.com/2017-03-1484921188-4988463-6-8f6c-2016-08-24-8208f94-2016082745-0-1793732164attali-497629e5a46f7dc25c2b48fd70e35934.jpg http://www.noelshack.com/2017-03-1484921361-macron-attali-2007-rea.jpg http://www.noelshack.com/2017-18-1493820896-attali-macron-d08334-0-1x.jpeg

    "Mai 68 fut ainsi l'accoucheur de la globalisation de la démocratie de marché, de l'entrée des classes moyennes dans ses plaisirs et ses illusions ; et des formes de l'art qui s'y rattachent ... Ont été glorifiées les valeurs du changement, du nomadisme, de l'individualisme ..."

    "Après bien des désordres, voire d'épouvantables désastres, la planète deviendra une entité unique, sans frontières, les hommes y seront à la fois sédentaires et nomades, jouissant de droits et assumant des devoirs d'un genre nouveau : une démocratie universelle au service du bien commun de l'humanité." (L'Homme nomade)

    "Donc cela renvoie à la responsabilité de la condition humaine, et en avant garde de la condition humaine la responsabilité juive. Nous sommes seuls. Et Auschwitz nous l'a répété, pour tous ceux qui ne voulaient pas entendre. Nous sommes seuls. La réparation du monde c'est nous, et personne d'autre ... Je pense que cette mission renvoie fondamentalement à l'attente juive, nous sommes là pour réparer le monde." SpoilAfficherMasquerhttps://youtu.be/an8E0W5iqXA

    "c'est une ville qui soit en quelque sorte la capitale planétaire d'un univers, on peut imaginer un gouvernement mondial à Jérusalem... Dans la tradition juive on dit beaucoup que la paix à Jérusalem est la condition de la venue du Messie, le Messie arrivera par une certaine porte de la vieille ville, pour que la paix soit faite ... Donc véritablement il y a une dimension en quelque sorte utopiste, messianique ou utopiste, de Jérusalem comme lieu de la paix... On peut imaginer, rêver, d'un Jérusalem devenant capitale de la planète, qui sera un jour unifié autour d'un gouvernement mondial. C'est un joli lieu pour un gouvernement mondial." https://youtu.be/wr_yHoUTMEo

  • ... Voir le pseudo

    24/01/2020

    up

Répondre