Après la Suède, la Norvège 🇳🇴 : Oslo remplacée à 33%
410

... Voir le pseudo

09/08/2019

https://www.breizh-info.com/2019/03/05/113466/norvege-immigres-violences-2018

La Norvège n'est pas épargnée par les violences migratoires que connaissent de nombreux États européens. Une enquête révèle que les immigrés ont été responsables de 70 % des actes de violence graves commis en 2018 dans le pays.

Suède : le laboratoire scandinave

L'image d'une Scandinavie à la vie paisible et n'apparaissant dans l'actualité que pour ses paysages de carte postale et son modèle social tant vanté par les gauches européennes appartient désormais au passé. La Suède est ainsi en proie à une insécurité grandissante, laquelle est liée très fréquemment avec l'immigration extra-européenne qui réside dans le pays.

Sur Breizh-info.com, nous évoquons régulièrement cette actualité suédoise anxiogène. La Suède a notamment vu le nombre de viols et d'agressions sexuelles commis sur son territoire quadrupler entre 2006 et 2017 ! Mais, si le pays fait office de laboratoire tant sur le plan migratoire que sociétal (NDLR : à l'instar de ce festival de musique interdit aux hommes) au niveau européen (et rivalise ainsi avec l'Hexagone), ses voisins scandinaves ne sont désormais plus en reste.

Violence migratoire : Oslo y goûte aussi

Voici que la Norvège connaît donc, elle aussi, des problèmes sécuritaires découlant d'une immigration problématique. À travers une récente enquête conduite par la chaîne de télévision norvégienne TV2, nous apprenons que les immigrés, s'ils ne représentent « que » 33 % de la population d'Oslo selon Statistics Norway, ont été reconnus coupables lors de jugements de près de 70 % des actes de violence graves commis dans la capitale norvégienne sur l'année 2018. Une période au cours de laquelle 140 individus ont été condamnés.

Précisons que ces actes désignent des faits lors desquels les victimes ont subi des lésions corporelles graves. Il s'agit notamment des attaques au couteau (en forte hausse par ailleurs), des passages à tabac et d'autres cas de violences graves, laissant des traces à vie, comme des coupures profondes et des fractures du crâne. De plus, ces statistiques considèrent comme « immigrées » les personnes qui ont immigré en Norvège ou qui sont nées en Norvège, mais qui ont un père et une mère nés tous deux à l'étranger.

... Voir le pseudo

09/08/2019

osef

... Voir le pseudo

09/08/2019

pas d'amalgames ils ont pas les codes.

... Voir le pseudo

09/08/2019

Les réfugiés Vikings qui venaient sur nos côtes au 1er siècle n'étaient pas très sympas non plus http://image.noelshack.com/fichiers/2018/13/3/1522255207-crevure5.png
Ces nouveaux Normands s'intègrent juste aux codes de leur nouveau pays http://image.noelshack.com/fichiers/2018/14/1/1522676117-qdsdsq.png

... Voir le pseudo

09/08/2019

Pareil pour Bergen ou Trondheim, les grandes villes sont prises depuis plusieurs années déjà. Idem en Suède, Goteborg, Malmo, Stockholm sont parties pour toujours. Seules les villes de campagne en Scandinavie sont encore survivantes.

... Voir le pseudo

09/08/2019

le 410 qui ne va pas pas tarder.
Faudrait pas faire d'amalgames et colporter des "fake news" sur les gentils clandestins :)

... Voir le pseudo

09/08/2019

Bien fait ! ce n'est qu'un juste retour de flamme pour l'empire colonial norvégien ! :oui:

... Voir le pseudo

09/08/2019

Je trouve ça déprimant perso

... Voir le pseudo

09/08/2019

Mes ancêtres me sourient Norvégiens, pouvez vous en dire autant ? http://image.noelshack.com/fichiers/2019/21/6/1558747309-enfant-de-chancla.png

... Voir le pseudo

09/08/2019

Ces pays sublimes ne seront plus jamais les mêmes :snif:

... Voir le pseudo

09/08/2019

Mon dieu quand le retour du bâton va arriver ça va leur faire tout drôle :)

... Voir le pseudo

09/08/2019

19.4% d'immigrés ou fils d'immigrés provenant de l'asie (+turquie) et d'afrique. :)
Pour être exact.

Pourquoi on a pas ces chiffres en france ? :)

... Voir le pseudo

09/08/2019

C'est juste une accumulation de cas isolés le facho :)

... Voir le pseudo

09/08/2019

C'est triste.

Répondre