Harcèlement au collège
  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    Pourquoi chez nous le harcèlement et la violence scolaire se passent surtout au collège et moins au lycée contrairement aux USA par exemple ?

  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    Bah c'est logique

  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    Aux us t'as toujours un brandon avec une veste rouge pour plaquer le célestin contre les casiers et monter dans sa mustangue

  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    T'es censé gagner en maturité logiquement

    Mais aux Etats-Unis y a un phénomène bizarre qui fait que tu naît mature et devient de plus en plus con en grandissant

  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    non mais c'est pareille aux USA, faut pas se faire avoir par des séries à la con.

  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    T'as jamais été au lycée ou quoi ?

  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    c'est du mytho, ce genre de mecs restent dans leur groupe et font pas chier les gens, ils ont été diabolisés par les jifus dans les séries qui sont jaloux d'eux car riches et populaires.

    les harceleurs c'est les psychos et les racailles, comme ici quoi.

  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    Le lycée était plutôt tranquille c'était vraiment pas du niveau de violence du collège et j'ai fait les 2 dans le 93.

  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    en plus c'est vrai, le Lycée y'a peu etre moins de violence physique mais psychologiquement c'est toujours la, beaucoup d'hypocrisie et les gens en seconde sont aussi cons que au collège.

  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    Voici arrivé les experts en harcèlement dans le milieu scolaire des Etats-Unis basé sur un complot juif :cimer:

  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    C'est vrai que se sont souvent les juifs qui frappent les célestins c'est bien connu http://image.noelshack.com/fichiers/2017/50/3/1513159077-cykazemmourzoom.png

  • ... Voir le pseudo

    25/06/2019

    les fictions avec les sportifs populaires et riches qui font chier c'est un délire des années 50 mis dans des séries ou le protagoniste qui se fait emmerder est généralement un jifu intellectuel à lunettes et boutonneux, ce délire ne fait que continuer encore et encore.

Répondre