(alerte) Ma mère me présente ses fesses !
  • ... Voir le pseudo

    22/05/2019

    Ma mère était allé pieds nus à la brocante !

    Ça m'a impressionnée de voir ça, elle est allée pieds nus à la brocante samedi pour faire sa maligne...
    Quand elle est rentrée à la maison je l'ai engueulée parce que je voulais pas qu'elle s'affiche... Mais quand je l'engueulait elle souriait...

    Elle me disait : "Roh, je suis ta chose ou quoi ? "
    Moi : "Non mais t'affiche pas comme ça, et peut-être que des gens savent que t'es ma mère..."
    Et elle : "Bah au moins quand je m'affiche comme ça tu me remarques..."

    Bon, là, j'ai eu 30 secondes de réflexion sur ce qu'elle venait de me dire, puis j'ai répondu...

    Je sais pas pourquoi mais sur le moment ça m'a grave excité de dire ça : "Bah dans ces cas là je veux te voir en tenue torride ici mais dehors, rien de tout ça !"

    Et là, alors que je pensais qu'elle serait assez réticente à ma remarque, même si ça pouvait passer pour de l'humour, elle s'est détendu, et m'a dit : "D'accord..."

    Son visage était tout détendu est très sérieux, elle ne faisait plus la maligne mais était plutôt sérieuse, et elle est montée...se changer...

    Moi je n'ai rien dit, interloqué, en la regardant monter...

    Elle est redescendu en string, jambes à l'air, et t-shirt classique ! Le contraste enre le haut et le bas était étonnant...
    Je voyait ma mère fesses à l'air ! Elle voulait je vois ses fesses...

    Elle est passé souriante devant moi pour aller à la cuisine, et une fois qu'elle commençait et éplucher ou couper ses trucs, dos à moi, elle m'a dit sans me regarder : "Alors, je te plait ?"

    Moi : "Bah, t'es ma mère quoi..."

    Elle : "Attention parce que si je te plais pas je retourne faire ma maligne dehors !"

    Bordel, j'avais une bonne excuse pour la mater, voir la toucher !...

    Parce que j'avoue que son cul, malgré un peu de cellulite, m'excitait beaucoup...mais vraiment beaucoup !

    Cette cellulite très légère m'excitait peut-être même d'avantage je crois !...

    Je restais là comme un con à regarder...

    Ma mère, toujours dos à moi en train d'éplucher ses légumes, sur un ton satisfait et amusé : "Tu fais moins le malin là hein ? Tout à l'heure tu voulais me remettre à ma place, et maintenant y'a plus personne hein..."

    Moi, comme je n'avais pas trouvé grand chose à dire : "Oui, ben t'es ma mère aussi, c'est un peu bizarre comme situation..."

    Là, elle s'est retourné énervée et a haussé la voix en disant : "Oui bah tu bandes ? Je suis pas certaines que mon cul te laisse indifférent, pourtant je suis ta mère !"

    Moi, gêné, et ne voulant pas lui mentir, je lui ai répondu sur un ton timide : "Oui, bah...c'est bon..."

    Elle s'est retournée et à continuer d'éplucher ses légumes pour arrêter de me mettre mal à l'aise... et m'a dit, toujours sans me regarder pour pas me mettre mal à l'aise : "Allez, commences à te rapprocher de moi, fais quelques pas en avant..."

    Bon sang, elle m'aider à la séduire sur un ton maternel maintenant. Qu'est-ce qu'elle allait me laisser faire avec ses fesses qui me faisait bander ?

    Pour tout vous dire, j'avais envie de l'enculer, là, tout de suite !

    Son cul était magnifique ! Je ne voyais que ça ! Qu'est-ce que j'allais faire ? L'enculer sans lui demander la permission ? J'en avais bien envie !

  • ... Voir le pseudo

    22/05/2019

    Encule la. http://image.noelshack.com/fichiers/2018/12/3/1521670356-illya-114.png

  • ... Voir le pseudo

    22/05/2019

    aère la prochaine fois crétin

  • ... Voir le pseudo

    22/05/2019

    Et je vous raconte même pas la suite... :non:

  • ... Voir le pseudo

    22/05/2019

    raconte la suite :hap:

  • ... Voir le pseudo

    22/05/2019

    C'est aéré crétin

  • ... Voir le pseudo

    22/05/2019

    30 secondes

  • ... Voir le pseudo

    22/05/2019

    Dans le même genre j'ai écrit ça :

    J'étais devant la télé tranquille avec ma mère, elle avait ses pieds sur la table basse qu'elle frottait l'un contre l'autre... Je regardais par curiosité, et je me disais : "bof en fait ils sont pas si moche ses pieds, mais bon, bof...".

    Et là elle me dit en rigolant : "Ils te plaisent mes pieds".
    Moi, un peu lachement : "Haha, très drôle".
    Ma mère, qui apparement était déçue de ma réaction qui n'était pas assez joueuse pour elle : "Oh t'es pas marrant".
    Et après genre 5 secondes, elle me dépose un petit bisou sur la joue, trop bizarre...

    Après je suis parti, je suis rentré chez moi au bout d'un moment, etc. Et j'ai reçu un SMS de ma mère : "Quelle couleur de vernis m'irait le mieux, bleu, rouge, noir ?". J'assumais pas trop de répondre et de reconnaître que j'avais maté ses pieds, même vite fait, alors j'ai répondu : "Moi j'aime bien le bleu chez les filles". Et pris d'excitation, j'ai pas réussi à m'empêcher de rajouter un petit SMS plus chaud : "Après ça dépend, le rouge pour exciter et passer au sexe avec une fille ça va bien, le noir c'est dominant, mais le bleu a un petit côté séduisant, intime, et sexy aussi, je trouve ça plus érotique et mysérieux, j'aime bien".

    Mais bordel, qu'est-ce que c'était que ce SMS bizarre que je venais d'envoyer ?! Et puis après tout, elle ne précisait pas si elle parlait des mains ou des pieds dans son SMS, donc c'était pas si bizarre et gênant que ça...

    Deux jours après, j'ai reçu un SMS avec une photo en pièce jointe : "Ils te plaisent ?". Ses pieds nus vernis en bleu étaient hyper sexy ! Ma mère qui ne met jamais de vernis et qui ne marche jamais pieds nus, c'était bizarre ! C'était incroyable à quel point le vernis rendait ses pieds plus beaux et désirables que d'habitude !

    La semaines suivantes, quand je suis retourné chez ma mère, je me suis mis sur le canapé devant la télé pour jouer à la console, et ma mère est venue à côté de moi avec un magazine comme excuse, et à mis ses pieds nus sur la table ! Bordel voir ma mère pieds nus avec ce vernis je trouvais ça aguicheur ! C'était pas du tout son style, elle qui est sage, etc. J'avais l'imrpession d'être dans un début de film porno avec ma mère, étonnant ! Je trouvais ça insolant de la voir comme ça, comme si elle se mettait à me chauffer à mort avec son vernis, j'avais jamais vu ça chez elle, mais ça m'excitait beaucoup !

    Cette fois-ci, je voulais qu'elle me trouve joueur contrairement à l'autre fois !
    Je lui dis : "Ah, bah c'est quand même plus sexy !"
    Elle, en rigolant : "Ben je trouve que c'est la moindre des choses de se montrer séduisante devant son fils !"
    Un peu gênant, mais ça m'excitait, elle avait du cran. Mais bordel elle était en manque, ça me faisait presque rire...
    Moi, pour voir si elle suivrait, toujours, bien que j'étais protégé par l'excuse de l'humour : "Bah oui, c'est la moindre des choses pour une mère d'exciter sexuellement son fils !".

    Bordel, si ça passe ! En même temps ça m'avait excité de dire ça, et c'est pour ça que je l'avais dit ! Qu'est-ce qu'on était en train de faire elle et moi ?...

    Ma mère : "Carrément ! Ok, je suis !"

    Bordel, elle avait exactement compris le truc ! Elle est pas bête en même temps !

    Sauf que là, je n'avais plus rien trouvé à dire, j'étais hyper mal à l'aise, et un gros blanc s'installait !!! C'était glaque et les secondes étaient des heures !

    Deux minutes plus tard, la tension avait baissé, ma mère se levait et allait vers la cuisine, en disant : "Bon, je vais faire à manger, si tu veux que je t'excite sexuellement ça se passera dans la cuisine quand t'aura fini ton jeu vidéo".
    Heureusement qu'elle avait dit ça de manière assumée et toujours sous le couvert de l'humour, ça rétablissait l'ambiance et le malaise terminait de se dissiper.

    Mais dans quoi je m'étais embarqué bordel... C'était sexy de la voir marcher pieds nus sur le carelage froid et légèrement sale, elle qui met toujours des chaussettes et chaussons d'habitude...

    J'avais aussi remarqué qu'elle avait mis une jupe courte, alors que d'habitude elle est toujours en jean. Du coup je voyais ses jambes qui étaient très légèrement frippées, ce qui rendait le truc presque plus exciant... Et puis quand on connait une femme depuis qu'elle est jeune, même plus agée on la trouve encore bonne et désirable je trouve, comme si on voyait moins qu'elle avait vieilli, ou comme si on s'en foutait...

    Ce petit jeu avec l'interdit de l'inceste rendait le truc glauque et excitant à la fois... Je savais que c'était mal vu, mais elle avait l'air de se montrer ouverte et de vouloir peut-être quelque chose !

    Bordel, je me concentrais plus du tout sur le jeu vidéo, j'en avais rien à foutre ! Allez, j'allais mater ma mère dans la cuisine ! Une fois dans la cuisine, elle me dit : "Ah, reste pas dans mes pates, je bosse moi !"
    Moi : "Tu me fais quoi ?"
    Elle : "Ben des courgettes gratinées, ça se voit non ?"
    Moi : "Bouh t'es de mauvaise humeur ?"
    Elle en se penchant vers moi et me faisant un bisous sur le front : "Mais non mon chaton"
    Bref, j'avais envie de reprendre notre petit jeu, je pensais qu'à ça !
    Moi : "Dis donc t'es élégante aujourd'hui".
    Elle : "Ah enfin un compliment !"
    Moi : "Très belle jupe, ça met bien en valeur tes formes !"
    Elle : "J'ai pas de fesses je le sais..."
    Moi : "Boh arrête, c'est quoi ça ? "
    Et je lui mis une petite tape sur sa fesse ! Elle s'est immédiatement tournée vers moi avec un sourire sournois, et à repris sa cuisine.
    J'avais mis une tape sur les fesses de ma mère bordel ! Assez moelleux franchement ! Pas mal !

    Son cul était devenu comme mon nouvel objectif ! J'avais qu'une envie, trouver toutes les excuses du monde pour lui mettre des mains sur son derrière ! Faut dire que cette jupe moulante me faisait des appels de phare !

    Moi : "T'as pas froid aux pieds là, pieds nus sur le carelage froid !"
    Elle : "Bah si mais je sais que tu regardes mes pieds donc bon !"
    Moi, toujours en plaisantant car je n'assumais pas de dire des choses comme ça : "Non mais t'inquiète pas, ton cul à pris la relève !"
    Elle, toujours en plaisantant avec un grand sourire, tournée vers son plat : "Boh, t'es sur, tu l'as à peine touché une fois, moi je veux mettre toutes les chances de mon côté !"
    Moi : "Je suis un peu timide au début mais je vais rapidement avoir les mains baladeuses t'inquiètes pas !"
    Du coup, elle est parti chercher ses vieux chaussons...
    Quand elle revient, on a discuté rapidement de mon métier, et elle m'a sorti : "Bon alors, tu me touche le cul, c'est pas dur, t'orientes la conversation et tu trouves des excuses pour me tripoter, c'est la moindre des politesses de toucher le cul de sa mère quand même !"
    Moi : "Heu, o-o-oui, ben t-t-t'inquiètes pas hein !"
    Déjà, elle était pieds nus dans ses chaussons, ce qui était déjà assez sexy ! Et puis elle s'amusait à lever légèrement le talon de temps en temps, ce qui me faisais en plus une vision sexy de son pieds que je devinais dans son chausson...

    Je commençais à poser ma main directement sur son cul, elle la retira en me disant : "Qu'est-ce que tu fais ?" avec un sourire complice.
    Je lui demande " On cuisine ensemble ?"
    Elle me dit : "Ok, renverse le lait ! "
    Je prend le lait, la laisse devant moi pour aller caser mon sexe qui bandait mou sous mon jean sur son cul. Bordel elle se laisasait faire, je versais tout doucement le lait pour profiter de ma mère qui était devant moi et son cul contre ma bite. Puis quand le lait était versé, je mis ma main sur sa hanche, et lui dit tendrement : "Voilà, y'en a assez."

    Elle : "Bon maintenant je rajoute le rapé".
    Je lui dis : "Arrête t'en mets trop !"
    Elle : "Si j'arrête pas tu fais quoi ?!"
    Moi : "Fessée !"
    Je lui mis une tape sur la fesse !
    Elle en remet en rigolant, on était comme des gamins ! Et notre jeu stupide et grossier rendait le truc encore plus excitant ! Ce jeu tournait autour de ses fesses d'ailleurs !

    Elle me dit : "Pff t'as aucun charisme, regarde je continue d'en mettre !"
    Là, j'en profitai pour lui mettre une grosse fessée en étalant bien toute ma main contre la surface de son cul à chaque fois pour toucher bien la courbure et sentir son moelleux ! Trop bon et excitant ! Et elle se laissait faire en rigolant ! Je mis une tape, deux, trois, quatre, et sur la dernière, je laissa ma main posé sur ses fesses, et elle l'enlevait pas, j'y croyais pas ! Trop excitant, les secondes étaient des heures de bonheur !

    Puis au bout de 20 longues secondes à profiter, elle autant que moi je pense, elle enleva ma main en disant d'un ton taquin : "Bon, qu'est-ce que tu fais là ?..."

    Ensuite, elle a fait un autre truc pour m'énerver, je ne sais même plus quoi, et je lui ai dit "Ah, là ça mérite une fessée !"
    Elle : "Non, arrête !"
    Et après 5 secondes avec un petit sourire, elle me dit : "Oh et puis si ça me fera pas de mal." Et là elle se mis à courber son cul pour bien me le présenter pour la fessée, hyper excitant ! Je trouvais aussi que dans son timbre de voix, elle était moins enjouée et presque plus du tout cachée derrière l'humour, comme si elle assumait beaucoup plus ce qu'on faisait qu'au début tellement c'était de toutes façons évident !

    Je commençais à mettre les premières tapes sur son beau cul moulé dans cette belle jupe ! Elle courbait parfaitement son cul comme pour récalmer la fessée ! En fait elle la réclamait !

    Puis au bout des premières tape elle murmura : "Putain c'est pas désagréable !"

    Bon, c'était certain, elle assumait totalement ce qu'on faisait ! En plus elle leva une jambe en laissant le chausson par terre pour venir caressait mon bas du jean avec son pied nu ! Bordel, je me retrouvais en pleine scène de cul avec ma mère !

    Puis à chaque tape sur son cul, elle commençait à prendre plus de plaisir et à gémir ! Je continuais, ça m'excitait, mais j'étais quand même un peu mal à l'aise d'entendre ma mère geindre...

    Mais je bandais de plus en plus... Toucher son cul était tellement bon, j'en voulais déjà plus.

    Je tiens à dire que ma mère avait toujours été un peu moins molle et d'avantage pleine de vie que moi et mon père. C'est d'ailleurs ce qui me plaisait pas mal chez elle !

    Puis je laissa ma main posé sur son cul longtemps, cette fois-ci je crois bien que je pouvais la laisser aussi longtemps que je voulais ! Sauf qu'elle me l'enleva ! Mais cette fois ci, c'était pour venir reculer son cul jusqu'à ce qu'il entre en contact avec mon pénis en forte érection cette fois dans mon jean !

    Elle dit en gémissant d'excitation et de plaisir : "Oh tu bandes bien en plus, t'as envie de moi hein, baises ta mère !"

    Là, ce qu'elle m'avait dit m'avait choqué ! Et ça m'avait fait peur ! C'était trop n'importe quoi ! Donc j'avais presque crié : "Arrête !"

    Et là, elle s'est retournée furieuse en criant de rage : "Mais quoi ?!! Putain tu crois que notre petit jeu depuis tout à l'heure c'est quoi ?! C'est pas pour baiser peut-être ?! T'es vraiment lâche !"

    C'était évident, elle s'était senti vexée et hyper mal à l'aise quand je lui ai demandé d'arrêter.
    Moi : "Me parles pas comme ça !".
    Elle avait compris que sa réaction était exagéré. Elle n'était plus tournée vers le plat, mais vers moi. Son regard furieux se changea rapidement en un visage tendre qui demandait pardon, et je senti son pieds nus vernis de bleu me caresser mon pied. Elle faisait des petits mouvements avec ses orteils pour me caliner et me titiller mon pied avec le sien, c'était mignon et sexy !

    Elle me dit : "Pardon..."
    Moi, un peu peuaud : "Tu peux te retourner"
    Elle sur un ton super doux comme le vent après la tempête : "Heu, oui..."
    Puis je mis directement ma main sur l'intérieur de sa jambe douce et chaude et la remonta jusqu'à sa culotte en lui relevant sa jupe moulante !
    Elle : "Ah, oui bien sur, vas-y mon coeur !"
    Elle venait de comprendre que c'était pour continuer. Elle devait penser qu'après ce haussement de voix il m'aurait fallu un peu plus de temps pour m'en remettre...

    Elle me présenta alors son cul à bonne hauteur ! Elle avait mis un magnifique string rouge, ce qu'elle ne faisait probablement jamais d'habitude... Je bandais encore malgré la courte engueulade...

Répondre