La prépa est une abomination + PREUVES
410

... Voir le pseudo

21/04/2019

La prépa est une abomination.

La prépa est inutile pour former des ingénieurs. La prépa est un système qui ne profite qu'aux professeurs de prépa. Et le levier par lequel ils assurent la pérennité de ce système est vieux comme le monde : L'arrogance des gens et leur besoin de se sentir supérieurs.

L'école polytechnique est un établissement microscopique peuplé de gens qui ne valent pas mieux que leurs homologues de Lausanne ou de Zurich. Ils leur sont supérieurs en arrogance cependant, on ne peut pas leur enlever ça.

A ceux qui pensent être dans une "bonne école" comme les Ponts ou les Mines ou Centrale : comme les élèves au sortir de la prépa sont distribués selon un concours classant, seuls les premiers peuvent se permettre d'être arrogants. Vous, vous ne serez jamais que des sous X à leurs yeux et aux yeux des recruteurs français.
Quand bien même vous seriez centralien, et alors ? Seule, l'X existe. En dehors de l'X, il n'y a rien.
Le concours est classant. Ceux qui ont Centrale ont échoué. C'est comme ça. J'ai échoué, j'ai eu les Ponts.

Des gens qui choisissent Centrale alors qu'ils ont eu l'X, vous en connaissez beaucoup ?:)
Dans un système de concours nationaux, seule la première école du classement est choisie, le reste n'est pris que par défaut.:)

Quel est le meilleur établissement entre Caltech et Stanford pour étudier l'ingénierie ?

Quel est le meilleur établissement entre la Tu Munchen et la Tu Delft ?

Difficile à dire, n'est-ce pas ? C'est parce que l'entrée dans ces établissements ne se fait pas par concours. Le concours crée les sous-écoles, et cela à partir du deuxième rang du classement.:)
C'est la prépa elle même qui nuit à la réputation des ingénieurs.:)

Il y aura toujours des gens pour défendra la prépa, car il y aura toujours des gens qui penseront au fond d'eux, "moi j'aurai l'X'", c'est à dire "moi je serai le meilleur", "moi je serai le plus fort", "moi je serai supérieur".:)

Mais être fort, c'est aussi penser différement, et c'est refuser la prépa.:)

Le but est de classer, classer et encore classer, toujours classer, et pour ça il faut que les effectifs soient réduits.. Même parmi les X, il y a le corps des mines et puis les autres, les déchets. D'ailleurs les X appellent les minards qui ont fait l'Ecole Normale – pourtant autrement plus réputée internationalement au vue de la recherche produite – les « faux minards ».:)

Pour les rageux qui vont m'interpeler,, je ne suis pas dégoûté (car je vais m'expatrier, rester ingénieur en Fronce:rire : ), mais je connais pas mal d'anciens X qui ont un premier emploi "esclave" avec un salaire de 36k brut. En sortant de la plus "prestigieuse" école d'ingénieur de France, je trouve ça assez bas.

D'ailleurs, l'illusion persiste grâce à certains intervenants qui nous font croire que tout le monde pourra négocier des salaires à 50K en premier embauche.
Puis, c'est comme toutes les écoles d'ingé, le classement joue pour beaucoup, c'est pas parce-que tu es à l'X que tu auras forcément accès à tous les master et double diplôme prestigieux.
Par exemple, le master El Karoui, faut cartonner pour l'avoir, comme les doubles diplômes aux USA (MIT,Berkeley...).
Je ne parle même pas des Corps des Mines et compagnie."

Témoignage d'un polytechnicien du forum.:)
Un peu désuet car le El Karoui se fait devancer par le MVA mais vous voyez l'idée.

La seule solution pour mettre fin à ce système pervers est simple : l'université.

Entre l'EPFZ, et l'EPFL, où est l'élite ?:)

Entre la TU Delft, la TU Munchen, le KIT ?:)

Entre Stanford, Caltech, Carnegie Mellon, Princeton, Yale ?:)

A la question traditionnelle "quelle école avez-vous fait ?" j'oppose la question révolutionnaire "quels projets avez-vous menés ?":)
La différence fondamentale est que je ne sélectionne pas sur un concours mais sur un examen, et que je donne à chacun la chance de se réorienter vers ce qu'il souhaite, malgré une discrimination effectuée à l'entrée du lycée.:)

En France, globalement, si tu es en STG tu es foutu.:) C'est ce qu'il faut combattre.:)

Allons plus loin. Les prépa adorent vanter « l'excellence des mathématiciens français » pour défendre leur système. Pourtant, l'excellence elle ne vient que d'Ulm et certainement pas de X , Centrale , Ponts ou Mines qui ne fournissent aucun mathématiciens de haut niveau. Donc les défenseurs de la prépa ne se basent que sur l'admission de 150 personnes chaque année à l'ENS pour défendre leur système favori. L'ENS n'est même pas une école d'ingénierie mais un établissement dédié à la recherche.
Qui plus est, là prépa ne se limite pas aux maths, des enseignements en physique, chimie, sciences industrielles, informatiques, histoire, géographie, sciences économiques, lettres classiques, philosophie sont dispensés, pourtant je ne pense pas que l'on puisse parler d'une prédominance ou d'un rayonnement particulier des chercheurs français dans ce domaines. Mais c'est normal : au niveau de la recherche, le fait d'être préparationnaire ou pas ne change rien, tous les doctorats se valent.

En fait, la prepa est issue d'un système où l'école que tu vas intégrer va déterminer ta caste sociale et ton statut social pour le restant de tes jours. Le système français quoi. Le monde nous l'envie mais bizarrement personne ne l'a copié, le monde s'est plutôt inspiré du modèle allemand et anglo-saxon pas de chance. :)
Mais oui j'oubliais il y a aussi des prépa au Maroc et en Tunisie, glorieux rayonnement international. :)

Du coup, à l'époque, le sacrifice de 2 voire 3 ans de vie à travailler qui plus est dans une ambiance de compétition malsaine se comprend.
Or, aujourd'hui, les meilleurs ingénieurs sont sur un marché global de l'emploi (et ça paye plus à l'étranger qu'ici),
dans tous les autres pays, on s'en tape de savoir si t'as fait ton cycle ingé à l'X ou dans une groupe si t'as fait un gros master et un bon doctorat derrière.
Et puis tes 2 ans que tu perds à travailler, tu ne les utilises pas pour te développer personnellement à d'autres niveaux (au niveau sentimental par exemple :hap : ), pourtant la période de 18 à 21 ans est cruciale pour former un individu.

La prépa ça forme de bons ingesclaves efficaces en SSII

« Gneu gneu gneu la pression en prépa forme à l'entreprise http://image.noelshack.com/fichiers/2017/22/1496602541-singeeussou.png »
Dire que la prépa forme à la en entreprise est équivalent à dire que la musculation forme au football(ça en fait partie mais ce n'est pas le seul critère), pour la fac ce serait plus un entrainement complet en allant moins loins sur la muscu.
Un prépa moyen sera peut-être plus fort qu'un étudiant moyen de la fac pour retenir beaucoup de choses et faire des petites tâches plus rapidement mais l'autre étudiant sera meilleur pour avoir une vision d'ensemble et résoudre des problèmes complexes.

Pour ceux qui sont lents à comprendre, il ne dit pas que les élèves de fac sont meilleurs que les élèves de prépa, mais que le système de prépa est contre-productif et qu'en instaurant une sélectivité raisonnable à la fac on a un enseignement de très bonne qualité, moins cher pour l'État, qui permet de revaloriser des diplômes de fac reconnus internationalement (tu montres à un employeur japonais ton doctorat, il sait tout de suite ton niveau)
L'enseignement en prépa est absurde, tout ce qu'on ingurgite est oublié dès les examens et concours passés.
La prépa n'existe qu'en France, est-ce que pour autan les ingénieurs américains, anglais, coréens, japonais, hong-kongais sont moins bons que les français ? non
Pour ce qui est des supposés effets bénéfiques de la prépa sur le mental, ça n'a aucune validation scientifique, en revanche surcharger de travail de jeunes ados, les priver d'une vie sociale épanouie, ça a un lien direct avec la dépression.

Pour ceux qui vont me traiter de rageux :
J'ai fait MPSI-MP* à Saint Louis, puis école top 5 A+
Ma conclusion : il faut supprimer les classes prépas. On veut nous faire croire que c'est un système méritocratique, la vérité c'est qu'on peut pas faire plus antiméritocratique. En France même à 60 ans on est jugé sur son école, c'est unique au monde. :)
Passé 20 ans si t'as pas fait une prépa c'est quasiment impossible d'atteindre la vraie élite. Le système de corps (corps des mines par exemple) fixe les carrières de l'élite à l'âge de 25 ans, une absurdité. :)
Et la réalité c'est que pour rentrer en prépa, il faut déjà connaitre leur existence, ce qui n'est évidemment pas le cas dans les lycées de campagne / ZEP. :) :)

Rien qu'un petit exemple pour étayer mes propos.
En Angleterre après le bac tout est centralisé. Tu candidates sur le site Ucas où toutes les meilleures universités sont directement accessibles de façon clair et tout le monde connait le nom des meilleures universités. Tu as juste à choisir la matière que tu veux faire et tu candidates directement à :
Oxford
Cambridge
LSE
Imperial
UCL
...
Maintenant en France. Si t'es un bon élève, pour atteindre l'élite tu dois déjà savoir qu'il faut faire une prépa ce qui n'est pas trivial si tu n'as personne dans ton environnement qui l'a fait. Ensuite tu dois choisir entre :
MPSI
PCSI
PTSI
ECE
ECS
A/L
B/L
...
Bref c'est juste 100% incompréhensible si t'as personne pour t'aider que ce soit ta famille, tes professeurs etc... Le système est opaque. Tu ne candidates pas à Polytechnique mais à la MPSI à Sainte Geneviève, l'asymétrie d'information est énorme entre un fils de X de Neuilly et un mec de Bobigny. :)

En Angleterre les études supérieures ne durent que 3 ans, ton école ne fixe pas ta carrière. Peut être que tu es jugé sur ton université (principalement Oxbridge) au tout début de ta carrière mais après c'est fini c'est que tes expériences qui jouent. Et surtout tu es jugé sur ton université et pas ta matière. On juge ton intelligence globale, c'est très courant de voir des bachelors en philosophie chez McKinsey. Ça c'est juste impossible en France. :) :)

... Voir le pseudo

21/04/2019

"Gneu gneu les antiprépas vous ragez juste d'avoir fait la fac de Mulhouse http://image.noelshack.com/fichiers/2017/22/1496602541-singeeussou.png "

Espérons que ce petit pavé fera office de réponse. :)

... Voir le pseudo

21/04/2019

Pa lu + si certains sont pas capable de faire prépa fait pas le faire
Pour certains c'est la meilleure des manières

... Voir le pseudo

21/04/2019

Ce pavé :ouch:

... Voir le pseudo

21/04/2019

J'ai evidemment pas tout lu, t'as abusé sur la longueur, mais t'es quoi d'autre qu'un mec qui, après avoir joué le jeu de la prépa, se plaint des règles car il a eu les ponts et que par conséquent c'est un "sous X". Tu peux pas jouer a un jeu et te plaindre des regles apres avoir perdu.

Oh et sinon, la vraie élite est à Ulm :hap:

... Voir le pseudo

21/04/2019

Moi j'ai pas fait 5/2. :)
Je ne me plains pas de l'existence de l'école X je dénonce sa main mise sur la fonction publique "par décret" ( :) ) et le plafonnement des carrières dans les groupes privés à cause de la cooptation des X. :)

Ulm c'est 100 étudiants. :)

Harvard c'est 23000 :)

... Voir le pseudo

21/04/2019

Bonsoir confrère.
Tout est vrai sur ce que j'ai lu, le pavey est validé. Faites pas prépa déconnez pas.

... Voir le pseudo

21/04/2019

Il est minuit. :)
Mais ma haine de la prépa l'emporte sur ma fatigue. :)

... Voir le pseudo

21/04/2019

Faut pas se mentir, à part le top 10 des prépas, y'en a très peu qui forme à l'X. Les prépas bas niveau sont assez pépères, même si le rythme est soutenu c'est pas non plus ce que toi t'as vécu dans ta prépa mec.

Je le sais bien hein, j'ai choppé une rang A en faisant clairement du rab.

Faut pas oublier non plus qu'une fois en deuxième année de prépa t'as carrément toutes les chances de ton côté pour avoir au moins UNE école.

Par contre un truc où je suis d'accord, c'est la dévalorisation des masters par élitisme. J'ai vu des mecs plus méritants que des putains de mecs de centrale lyon en master. mais bon, on se sent l'ELITE :sarcastic:

... Voir le pseudo

21/04/2019

Tu entends quoi quand tu dis "par décret" ? X est la meilleure école d'ingenieurs de France et c'est tout, tu peux être considéré comme "sous X" en France quand tu fais une autre école d'ingenieurs élitiste comme tu peux être considéré comme "sous Harvard" aux US quand tu fais une fac un peu moins prétigieuse (c'est peut être même plus flagrant, puisque Harvard délivre des diplômes dans n'importe quelle domaine), j'ai vraiment du mal à comprendre ce que tu reproches au système français.

Et oui il y a moins d'étuidant à Ulm qu'à Harvard mais c'est quoi le point ? Ulm aspire limites a former des médaille fields / nobel donc oui c'est restreint

... Voir le pseudo

21/04/2019

Je me suis éclaté en prépa. :)
J'ai adoré ma formation mais mon cas particulier ne constitue pas la généralité, je mémorise encore 95% des démonstrations de maths que j'ai apprise. :)

Mais c'est pire que ça : les concepteurs des sujets font exprès de favoriser les prépa LLG et Ginette. :)
Sinon ils ne feraient pas réapparaître les idéaux de K[X] (2019), le lemme des zéros entralacés et le lemme de Gronwall ( 2018) , les séries de Fourier (2015 , ça avait été retiré du programme :) ) , le théorème de Weierstrass trigonométrique ( :) ) ...
Qu'ils annoncent que c'est au programme au lieu de faire ce genre de truc déloyal. :)

... Voir le pseudo

21/04/2019

j'ai tout lu, j'ai fait prepa pour une rang B et je soutiens l'auteur à 100% dans sa description de ce système pervers de reproduction des élites qu'est la classe prepa. :)

... Voir le pseudo

21/04/2019

Enfin un point ou je suis d'accord, peut être pas entièrement, mais au moins partiellement; certaines prépa sont trop valorisé (en l'occurence je pense surtout Ginette, LLG je sais pas trop), l'impression que les élèves savent ce qui va tomber au concours à l'avance

... Voir le pseudo

21/04/2019

Les sujets des deux dernières années favorisent clairement les grosses prépas et les mangeurs de cassinis mais les idéaux de K[X] c'est au programme hein

... Voir le pseudo

21/04/2019

Tu n'as rien lu ou quoi ? :)
1 - Harvard c'est 23 000 étudiants, l'université de Pennesylvanie c'est 25 000 étudiants, Columbia c'est 31 000 étudiants , Princeton c'est 8 000 étudiants et Cornell c'est 7 000 étudiants. :)
L'X c'est 2 200 et les Mines c'est 1 000 . :)

Deuxièmement il n'y a pas de "sous-fac" aux USA, Berlekey, le MIT, Stanford, Penn, Cornell valent Harvard. :)
Tout comme en Allemagne TU Munchen et TU Berlin s'équivalent. :)
Tout comme au RU Edinburg, Oxbridge s'équivalent. :)
Et même si une a un léger ascendant sur une autre, les carrières et les possibilités d'évolution dans le privé comme dans le public ne sont pas bloqués selon ta fac. :)

J'ai déjà soulevé ce point, les préparationnaires en sueurs vont pointer Ulm pour défendre leur système alors que Ulm n'est pas une école d'ingé. :)

... Voir le pseudo

21/04/2019

tout lu... par chance je n'ai pas le niveau prepa :)

... Voir le pseudo

21/04/2019

j'y connais rien mais le principe de classement en soi est une abération
on devrait apprendre un métier puis basta

... Voir le pseudo

21/04/2019

Déjà lu

... Voir le pseudo

21/04/2019

J'ai pas lu sans pour tout avouer, mais je vais certainement pas faire prepa, je prefere avoir du temps libre pour ma culture personnelle

... Voir le pseudo

21/04/2019

J'ai fait prépa pour une A+ mais ça suffit pas, si tu fais pas X tes possibilités d'évolution atteignent un certain plafond. :)
En Fronce évidemment. Heureusement je compte me barrer. :)

Admettons. Le lemme de Sard et la propriété de Heine-Borel c'est au programme ? :)

Répondre