La Chine pille l'Afrique mais l'Afrique convertit la Chine

... Voir le pseudo

14/02/2019

Les modos pas besoin de 410 le topic, je n'incite à aucun débat religieux ça n'a absolument aucun rapport, il faut voir ça d'un prisme socio-politique, un phénomène social :(

L'article est très long et revient sur beaucoup de détails historiques comme Mao donc je vais seulement traduire les paragraphes les plus intéressants.

Comment l'Afrique convertit la Chine

L'investissement de masse de la Chine en Afrique a des conséquences religieuses non voulues chez elle.

Une grande partie des commentaires sur la relation Chine-Afrique a été axée sur le point de savoir si cela est bon pour l'Afrique; injection d'argent et développement des infrastructures nécessaires face au danger de la dette à long terme et du néocolonialisme chinois. Les répercussions de cette relation grandissante sur la Chine sont tout aussi importantes, bien que largement négligées. L'intention est d'importer des ressources naturelles indispensables à l'immense économie chinoise, mais ce lien force également la Chine à importer quelque chose qu'elle essaie d'éliminer chez elle: la religion, et en particulier le christianisme évangélique.

Des centaines de milliers de citoyens chinois sont allés travailler en Afrique, où ils ont rencontré des cultures étrangères qui laissent beaucoup d'entre eux se sentir aliénés ; Pour certains de ces travailleurs chinois mécontents, une source de réconfort est venue de la religion, plus particulièrement du christianisme évangélique qui imprègne une grande partie de l'Afrique subsaharienne; L'évangélisme donne la priorité à la conversion des non-croyants et les Chinois, fortement découragés de pratiquer la religion chez eux, sont de potentiels sources de conversion.

De nombreuses églises africaines locales ont contacté des travailleurs chinois, notamment en intégrant le mandarin dans leurs services. Un certain nombre de Chinois, à leur tour, ont bien accueilli le sens de la communauté et de l'appartenance que ces églises chrétiennes offrent. Et un nombre restreint mais croissant de missionnaires ethniquement chinois de Taiwan et d'autres pays s'attaquent spécifiquement aux ressortissants chinois en Afrique, leur prêchant avec une liberté qu'ils ne pourraient jamais obtenir en République populaire.

Beaucoup de ces travailleurs chinois rentrent chez eux et apportent avec eux leur nouvelle religion. Les visiteurs de la province côtière du Fujian, par exemple, entendent maintenant un accent accentué sud-africain et voient des maisons ornées de croix. Les migrants africains se déplacent également en Chine en plus grand nombre, parmi lesquels beaucoup pratiquent des formes très évangéliques du christianisme pentecôtiste et sont disposés à faire fi des règles imposées aux activités religieuses en Chine.

Sous le président Xi, les autorités chinoises ont littéralement fait exploser des églises, arrêté des congrégations chrétiennes entières, enlevé de force des images du Dalaï Lama prises dans les foyers de bouddhistes tibétains et arrêté un million de musulmans appartenant au groupe ethnique minoritaire ouïghour dans des camps de «rééducation».

Cette approche répressive est en grande partie une réaction à la croissance intense de pratiquement tous les principaux groupes religieux en Chine. Des observateurs internationaux, y compris l'ONG Freedom House et le Département d'État américain, estiment qu'entre le quart et la moitié de la population chinoise croit maintenant à une tradition religieuse ou non, et le PCC craint tout groupe important de citoyens organisés et motivés par l'idéologie qui pourraient contester le parti

À la consternation et à la confusion du PCC, le christianisme continue de croître ; beaucoup de chrétiens prennent la persécution comme un signe qu'ils font quelque chose de bien. Si l'on en croit les chiffres du Département d'Etat américain, l y a presque autant de Chrétiens Chinois (70 millions) que les 90 millions de membres du PCC rapportés par les médias d'Etat chinois et au rythme actuel la Chine sera le pays comptant le plus de chrétiens dans le monde. En dépit de tous ses efforts, la Chine est en train de perdre son combat contre le christianisme et l'afflux croissant de citoyens rentrant d'Afrique se prépare à devenir un autre front sans espoir dans cette guerre.

La Chine a été comparée à la Rome antique, qui a vu sa persécution des chrétiens céder le pas au christianisme pour finalement engloutir et survivre à l'empire. Si le PCC a son choix, il pourrait au contraire emprunter la voie de l'Angleterre du 17ème siècle, qui permettait à ses chrétiens dissidents d'émigrer et de servir d'émissaires coloniaux tout en pratiquant leur religion loin de chez eux.

https://unherd.com/2019/02/how-africa-is-converting-china/

Le Parti Communiste Chinois qui investit massivement en Afrique tout ça pour se faire probablement "cuck" de l'intérieur par des chrétiens déter http://image.noelshack.com/fichiers/2016/26/1467335935-jesus1.png

... Voir le pseudo

14/02/2019

merci pour l'article khey http://image.noelshack.com/fichiers/2017/35/4/1504213694-fhethrtjyjytjytjtyjtjyy.png

intéressant en effet , effet non voulu par le pcc

néanmoins comme il le dit à la fin :

The CCP could conceivably adopt a two-pronged strategy relating to Evangelicals and other Protestant Christians: relax repression, which could satisfy the majority of underground Christians who merely want to be able to worship without harassment, and allow the most fervent Chinese Evangelicals, who want to evangelise someone, to carry out their mission in Africa instead of China.

The CCP could use the presence of this latter group abroad to strengthen economic ties, institutionalising strategies already adopted by some Chinese businesspeople in Africa who have recognised the strategic benefits of adopting Christianity as a useful way to gain social capital and tap into local networks that can open the doors to further economic opportunities.

... Voir le pseudo

14/02/2019

... Voir le pseudo

14/02/2019

Ça fait tellement penser aux puritains qui fuyaient les persécutions en Angleterre pour s'installer en Amérique :hap:

Par contre, reste que vu la croissance des chrétiens en Chine, d'ici quelques décennies ça causera de plus en plus de problèmes

... Voir le pseudo

14/02/2019

Les conversions sont importantes a ce point ? :ouch:

Xi va s'en sortir c'est sur :oui:

... Voir le pseudo

14/02/2019

je savais qu'ils avaient des problemes avec les chrétiens mais pas a ce point là http://image.noelshack.com/fichiers/2017/39/3/1506524542-ruth-perplexev2.png

... Voir le pseudo

14/02/2019

en corée du sud aussi si je me trompe pas
et oui ça peut potentiellement créer des conflits sauf si après xi jinping on reviens vers un tournant réformiste (de façade ?) qui libéralise un peu plus les cultes
on verra ce que l'avenir nous dira mais je m'inquiète pas pour le CPCC ,ils doivent réfléchir à ce genre de questions

... Voir le pseudo

14/02/2019

lui réformer ? depuis qu'il est au pouvoir il ne fait que renforcer l'autocratie et l'autoritarisme en persécutant tout ce qui bouge http://image.noelshack.com/fichiers/2017/13/1490735953-risitas802.png
En vrai la Chine à pas mal de problèmes internes qui vont leurs péter a la gueule un moment ou à un autre http://image.noelshack.com/fichiers/2017/06/1486561574-jesusarthur.png

... Voir le pseudo

14/02/2019

dommage ce ne sont pas des catholiques

... Voir le pseudo

14/02/2019

Article interessant :ok:

Merci pour la trad

... Voir le pseudo

14/02/2019

les catholiques bientot ca n'existera plus, ils sont de plus en plus remplacer par les évangélistes

... Voir le pseudo

14/02/2019

Cimer l'Afrique putain, la machine chinoise va enfin s'enrayer :cimer:

... Voir le pseudo

14/02/2019

Le truc c'est que la Corée du Sud a une conception de la société beaucoup plus libérale, démocratique et pluraliste que la Chine autoritaire. La proximité avec les États-Unis a sûrement aidé, ainsi que le fait que la grande partie des élites sud-coréennes ont été éduquées et évangélisées par les américains.

Sinon c'est mal parti pour une libéralisation sous Xi, en fait, il n'y a jamais eu de dirigeant chinois aussi autoritaire que lui depuis Mao.

... Voir le pseudo

14/02/2019

j'ai dis après xi jinping pas pendant
un peu en mode nouveau deng xiao

Répondre